Bordeaux le 20 juin 2005.
38C.

Samedi le 19 juin fût la journée de tampon avant cette grande fête du vin. La première chose que je fis, a été de me procurer un sac sur roulettes pour mon ordinateur. En me présentant aux Galeries Lafayette du centre ville de Bordeaux, j’ai demandé à Françoise, du département des bagages trois caractéristiques pour acheter une valise :

• Une valise sur roulettes
• Qui rentre dans la cabine de l’avion
• La moins chère possible.

Je suis l’heureux propriétaire d’une valise payée 60 Euros (93.60$) et quel bonheur de ne plus casser son dos et les épaules pour transporter les documents. Dire qu’au Québec, j’en avais deux qui sont restées dans mon bureau!

J’ai eu le privilège de passer mon après-midi avec un agent commercial de l’Alberta, il ne parlait pas le français et je lui ai servi d’interprète, et nous avons fait la tournée des bars, et restaurants jusqu’à tard le soir.

Nous avons eu la chance de rencontrer des passionnés du même milieu que nous, des passionnés de la restauration, et je pense à ces personnes entre autres :

-Martine Lavigne de Papayanni & Co qui vient d’ouvrir une boutique art-déco, en plein centre ville de Bordeaux, face à un parc, avec un service de bistro et j’ai pu me régaler avec un thé menthe chaud comme il se fait au Maroc, avec une température de canicule. Cette dame était tellement gentille et accueillante que nous avons décidé de prendre quelques consommations sur place, juste pour l’encourager.

-Nous avons pris un « mojito » (Ref.sur la recette : http://www.planete.qc.ca/samyrabbat/samyrabbat-482003-60383.html), et partagé une bonne bouteille de Provence avec le propriétaire du bistro Café Aliente, Fabien Raboisson (il porte bien son nom de famille!).

Finalement, lors du retour à l’hôtel, je ne pus trouver le sommeil, car les fêtards festoyaient tard dans la nuit en ne se souciant nullement des résidents et des touristes.

La ville de Bordeaux fait des efforts extraordinaires pour plaire aux 40,000 visiteurs attendus pour cette grande messe du vin et des spiritueux.

Hier, dimanche, le 19 juin était la première journée de ce prestigieux salon où je sentais encore des papillons dans l’estomac en approchant du site. Le personnel était prêt et hospitalier, tout était impeccable pour recevoir les visiteurs.

C’est un grand privilège pour nous les professionnels du vins de se retrouver ici, afin de partager, de communiquer, d’échanger sur les contacts potentiels.

La salle de presse est située en plein milieu du grand hall 1, à l’air climatisé, avec un beau bar « gratuit » et toutes les facilités d’un centre d’affaires moderne, et notre casier identifié à notre nom regorge d’invitations du style :

• 12 femmes, 12 terroirs, 12 appellations, dégustation dimanche le 19 juin, Hall 2, salle 211, de 09h30 à 18 heures…
• Rendez-vous à partir de 17 heures sur l’espace Rémy Cointreau (Hall 1-DE 151), notre barman vous accueille pour vous faire découvrir les saveurs pétillantes et rafraîchissantes d’un cocktail Cointreau.
• Visitez notre stand de la Toscane
• L’Art d’être femme dans le vin, avec le château Vieux Robin, Hall 2 Médoc, allées MN stand 31.9
• Découvrez les cognacs ABK?, les cognacs émancipés….
• Etc.

Sur le site de Vinexpo, je constate que les producteurs de vins sont beaucoup plus ouverts et réceptifs que dans le passé (Baisse des ventes, marchés en évolution, baisse de consommations etc.…)
Je pouvais parler avec ces derniers, sans qu’ils me laissent « glander » comme par le passé pour parler à un important prospect ou client asiatique.

À demain!

Plus dans la section

Samy Rabbat

Related Post