Depuis quelques temps, je n’entends que des gens qui se plaignent de problèmes de communications, d’impolitesse au téléphone, de promesses non tenues, de contrats de service bafoués, et de fausses représentations, avec nos compagnies de téléphones cellulaires.

Avant d’écrire leurs noms dans cette rubrique, je vais prendre un peu plus de recul, mais je n’en démords pas quand même, alors que nous sommes pris en général avec un comportement « odieux et prétentieux » des préposés au service à la clientèle, surtout si vous avez un léger problème à régler.

Bien souvent, lorsque ces mêmes préposés du service à la clientèle se trouvent face à leur jeune clientèle, ils ont tendance à utiliser l’intimidation et l’arrogance pour tenter de leur faire peur. Bon Dieu! À quoi cela sert-il de dépenser des millions de $ en publicité, en commandites et ensuite, se servir de la terreur pour garder les clients dans leurs rangs?

La seule façon d’y remédier est d’un côté de suivre ses affaires avec une grande diligence en suivant ces étapes faciles à suivre :

-Noter l’heure de l’appel, la température extérieure, la date et le nom de la personne avec qui vous parlez, et tous les détails pertinents de l’appel en question.

-Enregistrez l’appel et dites le au préposé au service à la clientèle, car de toutes les façons, votre voix est enregistrée directement sur l’ordinateur pour soi disant offrir un meilleur service. Croyez moi, que le ton sera complètement différent, sachant qu’ils sont eux aussi sur écoute enregistrée.

-Demandez à ce que l’on vous envoie par email, les informations promises.

La raison est très simple, certaines compagnies de cellulaires (pas toutes) encouragent les vendeurs à pousser leurs produits. Alors les gens qui veulent continuer à garder leur travail, finissent par promettre monts et vallées, afin d’obtenir la commande. Dès que le consommateur se rend compte qu’il a été « floué » et qu’il appelle le service à la clientèle, on lui répond qu’il n’a jamais été question de telle ou telle promesse.

Il faudrait se rappeler des entreprises qui ont fini par faire faillite, telles que: Aventure Electronique, Eaton et cie.

La bonne nouvelle est que le consommateur a encore son mot à dire et à diffuser l’information auprès de sa communauté. Et je n’ai pas fini avec ce dossier!

Pour ma part, je suis avec la même compagnie cellulaire depuis 1987, et il compte plus de 60,000 minutes au compteur.

Plus dans la section

Samy Rabbat

Related Post