Merci aux journalistes telles Lyse Payette, Franco Nuovo, Michel Auger, Jean Cournoyer du Journal de Montréal, Lysianne Gagnon, Alain Dubuc de La Presse, et tant d’autres tels Gilles Proulx, Paul Arcand…de rester vigilants sur tous les sujets d’actualités.

Ils sont les gardiens de la démocratie, et grâce à ces professionnels qui livrent leurs éditoriaux quotidiennement, ça nous permet d’exprimer nos frustrations sur l’actualité.

Heureusement qu’ils sont là, car ils font ressortir ce que nous ne sommes pas capables d’exprimer tout haut et tout fort!

Merci à vous mesdames, messieurs les journalistes. Je tiens à préciser que je ne suis pas très favorable aux journalistes qui recherchent à tout prix le sensationnalisme et qui sont «fourbes» lorsqu’ils veulent retirer des renseignements de certaines personnes.

Plus dans la section

Samy Rabbat

Related Post