Cher(e)s Membres de planete.qc.ca,

Je suis loin d’être parti, je suis toujours dans le circuit!
Un site internet prend un temps fou à garder «up to date» comme il se dit dans le jargon du milieu, soit à garder à jour!
Le Webmaitre Tommy Turcotte, de ce site pourrait vous en dire long sur ce sujet.

En attendant que je vous donne mon point de vue sur ce vaccin qui fait couler beaucoup d’encre, je vous invite à visiter mon site et de lire cette chronique écrite par THERESE VANASSE , qui a déjà fait la une d’un de mes articles.

Étant donné que ce texte est très long pour ce site, je ne vous donne que les premiers paragraphes, histoire de vous mettre en appétit.

Ensuite, vous n’aurez qu’à cliquer sur ma photo du bas!

Au plaisir de vous retrouver sous peu!

Samy Rabbat
Réseauteur-Mailleur

Ma rencontre avec un héros!
Le 3 novembre 2009,

Nous sommes le vendredi 23 octobre 2009 et nous sommes au Mont-Temblant. J’ai été invitée comme conférencière dans le cadre du Colloque 2009 du Regroupement des gestionnaires en approvisionnement des universités québécoises (RGAUQ). Le titre du colloque « Un monde en turbulence : savoir anticiper et manœuvrer ». Le conférencier suivant sera nul autre que le commandant Robert Piché et le sujet de sa conférence « Quand l’impossible devient réalité! »! Je n’aurais manqué cette opportunité pour tout l’or du monde. J’étais assise dans la première rangée, en diagonale avec lui. Personne pour me bloquer la vue, je ne manquerai rien, il sera comme « tout à moi ».

Le président commence sa présentation. Nous sommes tous très attentifs. Puis, soudain, plus de lumière; l’obscurité totale dans la salle et nous entendons une voix nous annoncer des problèmes. C’est la voix du commandant, il nous répète le même message que celui transmis aux passagers de l’avion au moment où l’obscurité s’est installée.

Ensuite, nous écoutons un reportage, le reportage de la phase finale de l’incident du 24 août 2001. Le commandant Piché pilote un avion en panne de moteurs à 39 000 pieds d’altitude, la nuit, au milieu de l’Atlantique. C’est un Airbus A-330 d’Air Transat dans lequel se trouvent 291 passagers et 13 membres d’équipage, le vol TS 236. Dans ce reportage, il y a une simulation du vol des dernières minutes et de l’atterrissage, des photos. Nous entendons également le témoignage de quelques passagers. Beaucoup d’émotion, beaucoup d’émotion… Puis, les lumières s’allument et on annonce « Mesdames et Messieurs, le commandant Robert Piché ». Il entre, nous l’applaudissons, mais aucun son ne sort de nos bouches, stupéfaits, encore sous le choc!

La suite, en cliquant sur ma photo, ci-dessous!

Plus dans la section

Samy Rabbat

Related Post