Ne vous êtes vous jamais étonnés devant les merveilles servies par les traiteurs de renoms, lors de cocktail dinatoires, ou d’évènements ? Je fais allusion ici aux mini verrines cocktail, mini-paniers de fruits de mer ou encore macarons de Paris.

Si oui, sachant que le facteur temps en restauration est crucial, et que les coûts de main-d’œuvre grugent la plus grande partie des revenus… Alors comment font-ils ces magiciens, ces transformateurs d’aliments pour produire de telles merveilles en si peu de temps ?

Préparent-ils le tout le soir dans leur cuisine, alors qu’ils pourraient faire leurs comptes, ou même se reposer un peu ?

Par cette chronique je lève le voile sur un des secrets bien gardés jusqu’à date, par ces entreprises qui travaillent dans l’ombre pour le mieux être de leurs clientèles, tant de la restauration, de l’hôtellerie que des institutions.

Plus qu’un secret, c’est un mystère, car même le magazine «l’alimentation» qui est l’un des principaux média de l’industrie alimentaire québécoise n’en parle pas dans son édition d’Avril 2009, dans le dossier des surgelés. Et pourtant, Gastronomia fait partie des leaders en Amérique du Nord de cette catégorie.

Pour ce faire, chose certaine, il fallait une vision pour créer cette entreprise, et de la ténacité pour la mener à terme ! Convaincre les chefs exécutifs de se procurer des aliments surgelés et par surcroît en provenance de la France demandait beaucoup d’audace.

Onze ans plus tard, même si rien n’est acquis de nos jours, les actionnaires peuvent se féliciter, et même se «péter les bretelles» d’avoir réussi à percer le marché institutionnel. Gastronomia est devenu le spécialiste au Canada et aux États-Unis des solutions culinaires surgelées haut de gamme pour les hôtels, restaurants, bars et traiteurs de prestige.

Vincent Mahé, Président et Jean-Philippe Brouillet, Vice-Président sont les deux visionnaires qui ont vu juste en lançant Gastronomia à Montréal afin de couvrir toute l’Amérique du Nord.

Sur leur site internet…site…, tout a été songé pour que le client obtienne des conseils et s’approvisionne directement via son distributeur. Tout est clair et il est facile d’y naviguer. Ils ont compris l’acronyme KISS (Keep it simple and Sweet) !

Cette entreprise pourvoit à tous vos besoins de l’entrée au dessert, en passant par les pauses café, sans négliger les produits pour le bar.

Je vous invite à regarder le mixologue (Éliminer le mot barmen de votre vocabulaire, vous aurez l’air ringard !!!) Manuel Vides qui utilise les produits Les Vergers Boiron dans l’élaboration de mixes…site

Ce cocktail, nous a permis de déguster les produits de Gastronomia préparés par la nouvelle école Ateliers & Saveurs sous l’égide de Fanny et Éric Gauthier. Il en a été de même pour la dégustation d’alcools de Bacardi, Grand Marnier et des vins judicieusement choisis par Alain Roubat de Select Vins.

Fait inusité, alors que Gastronomia était présente au SIAL, j’ai eu l’occasion de déguster la nouvelle Cachaça Leblon nouvellement arrivée à la SAQ (Agence Divin Paradis), mixée avec du basilic frais et de la purée de fruits de la passion Les Vergers Boiron ! Surprenant au goût car le basilic vous surprend par sa présence en bouche bien prononcée. Cela a pris des années avant que la menthe devienne popularisée avec les mojitos ! Parions maintenant que la voie est ouverte pour de nouvelles découvertes ? Les purées de fruits Les Vergers Boiron représentées par Gastronomia ont vite compris la nouvelle tendance.

Les produits Gastronomia sont dorénavent disponibles pour le public,à la boutique entrepôt située au 333 rue Richmond à Montréal.

Pour informations:
Pour toutes commandes spéciales (mariages, réceptions, événements corporatifs…), merci de nous contacter au (514) 281-6400 ou à srayes@gastronomia.ca

N.B- Cette chronique n’est pas un publi-reportage !

Plus dans la section

Samy Rabbat

Related Post