La semaine passée,alors que je me dirigeais vers la SAQ de l’île des Sœurs, j’ai heurté avec ma voiture, une grosse roche sur la route menant au Pont Champlain, car il est vrai qu’il n’y a pas grands travaux routiers par les temps qui courent (Rires jaunes !).

J’ai entendu un POC, ensuite un bruit tel un ballon qui se désouffle rapidement, et la voiture a commencé à tanguer…j’ai fini par me rendre jusqu’à l’île des Sœurs jusqu’au seul garage de mécanique, situé au 210 de la rue Berlioz, ouvert sur cette île de 16,000 habitants et bientôt de 21,000 avec les nouveaux employés de Bell Canada qui vont occuper leur locaux.

En arrivant, je disais bonjour aux mécaniciens, aux clients jusqu’au comptoir, ou j’ai expliqué mon problème. Le monsieur au comptoir m’a demandé si je travaillais pour la ville de Verdun. Il s’était dit que je devais être en campagne électorale, à force de saluer les gens ?

Monsieur Mike me demanda de l’aide à savoir si je connaissais quelqu’un à la ville, car la compagnie Esso reprenait le local dans les trois semaines à venir, et des citoyens s’opposaient à ce qu’il déménage son garage dans le quartier industriel de l’île des Sœurs. Je lui ai répondu que j’allais m’en occuper…Après tout je n’avais que ca à faire ! (Rires gras !!!)

Dans une suite de correspondances avec M. Alain Laroche, commissaire au développement local de la ville de Verdun, que je connais depuis longtemps, pour être une personne franche et dévouée à sa ville, il me répondit que la volonté politique était de garder le garage de M. Mike Terzian propriétaire. Mais un groupe de citoyens s’était opposé à cette nouvelle venue dans leur quartier. Il faudrait que M. Terzian les rencontre afin de leur expliquer sa vision et sa philosophie pour les cinq années à venir.

Le temps file et il reste très peu de temps à M. Terzian de présenter son plan à ces citoyens qui menace indirectement l’accès à un garage qui durant des années à rendu service à des milliers d’automobilistes, dont ma personne. J’habitais à l’époque en arrière de ce garage, et jamais je n’ai entendu de bruits dérangeants. Les corneilles réveillent toute l’île à l’aube et personne n’a encore fait de pétitions !

M. Terzian n’a jamais hésité à raccompagner et chercher des clients pour les accommoder, dans le seul but de leur rendre service !

Les citoyens qui s’y opposent vont se pénaliser eux-mêmes, car même si il y a des garages à Verdun, je leur souhaite bonne chance pour pouvoir y accéder rapidement. Le seul qui pourra dépanner les automobilistes, sera le concessionnaire Gravel à son insu…Et même à ça, selon mes sources, il quitterait l’île dans deux où trois ans !

Pas de garage de mécanique, de changements de pneus sur une île habitée par plus de 21,000 personnes durant la journée ????
Houlala !!! Autant ne pas y penser….

Rirons bien, rirons les derniers !

Plus dans la section

Samy Rabbat

Related Post