Accueil Quoi de neuf doc ? Si tu es pessimiste, tu perds à tous les coups!

Si tu es pessimiste, tu perds à tous les coups!

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Si tu es pessimiste, tu perds à tous les coups !

Je suis en vacances !

– Super! dit l’optimiste, je vais pouvoir me reposer.
– Encore une fois je n’ai pas obtenu le mois que je voulais, dit le pessimiste, je vais déposer une réclamation à mon patron.

Vos enfants sont en forme, ils courent comme des lapins!

– Super! dit l’optimiste, il vaut mieux les voir comme ça que malades et fatigués.
– Ils vont encore sauter partout et tout salir dans la maison que j’ai tant de peine à maintenir propre, dit le pessimiste.

Vos enfants sont malades, quel dommage!

– J’ai un super docteur qui va les remettre sur pied, ça ne sera rien. Et puis, ils vont développer leurs défenses immunitaires dit l’optimiste.
– Je l’avais bien dit, se plaint le pessimiste, ils n’ont pas voulu m’écouter quand je leur disais de moins s’agiter hier … on est parti pour la semaine au lit ça va nous pourrir la vie.

Vous allez voter pour élire votre président(e)!

– Super! dit l’optimiste, une nouvelle tête, ça va changer.
– Encore un menteur ou encore une menteuse qui fera l’inverse de ce qu’il dit dès son élection dit le pessimiste. De toute manière, tous les mêmes…!

Vous avez gagné le gros lot à la loterie !

– Super! dit l’optimiste, fiesta pour les amis et tour du monde en première classe pour moi.
– Ma banque va encore m’en prendre une partie et les copains vont venir m’en soutirer l’autre dit le pessimiste.

Cette année a été très dure!

– Super! dit l’optimiste, la prochaine ne pourra être que meilleure.
– Et encore, vous n’avez rien vu, la prochaine sera pire, soyez en sûrs dit le pessimiste.

Il fait beau !

– Super! dit l’optimiste, j’irai profiter du soleil.
– Encore un dérèglement du climat, dit le pessimiste, je vais encore crever de chaud, j’en ai marre de payer pour les industries «grignoteuses de la couche d’ozone».

Quoi qu’il se passe, quoi que l’on dise, l’optimiste parvient à trouver «un rayon de soleil» dans la bourrasque la plus froide alors que le pessimiste est éternellement sur la défensive, attendant en permanence la pire des éventualités à tout évènement – positif ou négatif – sans jamais connaître une parcelle de bonheur.

Travaillons notre côté optimiste, ça ne changera pas forcément le monde mais cela changera notre façon de voir le monde en égaillant notre présent.

D’ailleurs, la vie est si courte, autant en profiter! dit l’optimiste qui sommeille en moi.

Docteur Henri PULL

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Henry Pull
Psychiatre et pédopsychiatre. Psychothérapeute. Expert médico-légal. Conférencier Formateur auprès d’entreprises. Intervenant Radio France. Auteur de deux livres : « Parents-Enfants » 200 réponses aux questions les plus fréquentes. (Édition Grancher) « Stress comment reconnaître et soigner vos 150 stress quotidiens ». (Édition Grancher)
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message