L’actualité autant européenne que québécoise nous rappelle à tous la réalité de ce mal touchant autant les milieux les plus en vue que le tout venant.

L’erreur serait, avant de conclure à un acte pédophile, de renoncer à une enquête approfondie de la plainte, évitant ainsi de tomber dans l’excès inverse, celui de la condamnation systématique sans preuve clairement établie.

La pédophilie concerne des enfants victimes sexuellement d’un adulte.

Elle existe sur tous les continents et, dans nos sociétés développées touche 10% à 15% des enfants de la naissance à la fin de l’adolescence.

J’utiliserai le masculin pour désigner le pédophile car la pédophilie est rarement mise en évidence chez les femmes.

Celles-ci agissent plutôt en tant que complices actives ou complices passives « préférant ne pas voir » pour ne pas souffrir.

Qu’est-ce qui pousse donc cet homme à se tourner vers l’enfant pour assouvir ses fantasmes sexuels ou pour combler ses besoins affectifs?

L’adulte pédophile n’a pu mettre en place une sexualité mature et harmonieuse.

Sa vie sexuelle d’adulte n’est pas abandonnée mais ne le satisfait pas.

Cet adulte à la sexualité immature, en recherche de satisfactions sans rapport avec son apparence ni sa maturité physique, devient un criminel par des comportements toujours traumatisants pour ses jeunes victimes.

Ses conduites impulsives, vécues par lui comme habituelles, non culpabilisées, seront répétitives. Leur nature ayant pour principal moteur la pulsion, conditionnera la dimension difficilement amendable et curable de ce type de pathologie.

Le pédophile se montrera incapable à s’autocritiquer et ne sera que rarement volontaire pour un soin psychothérapique.

L’acte sexuel qu’il exécute sans que nul frein psychologique n’intervienne, ne sera que rarement perçu comme criminel et hors norme.

A ses yeux, l’enfant pur, innocent, devient une proie sur laquelle il pourra exercer ses désirs sans trouver la résistance d’un adulte.

Il prêtera à sa victime une partie de ses propres désirs.
Il se présentera en défenseur d’un épanouissement sexuel servant ses pulsions pédophiles et ignorera les droits élémentaires de l’enfant.

En tant que voyeur, il justifiera l’innocence des photographies pornographiques en soulignant le bien-être apparent des enfants, l’absence de violences visibles et une quête artistique du beau.

Il se présentera en bon samaritain aidant par son argent l’enfant à survivre dans des pays en voie de développement.

Certains rares intellectuels troubles ont tenté de présenter les actes pédophiles comme des comportements avant-gardistes éclairés, censés bouleverser l’ordre établi trop frileux.

Dans les faits les plus souvent traités par la justice, le pédophile est un proche de l’enfant. Cette proximité aura favorisé l’approche de la victime, éteint sa méfiance et celle de l’entourage, favorisé la pression morale garante de la docilité et de la non-dénonciation par l’enfant de son agresseur.

Tout parent responsable devra s’interroger devant la souffrance brutale et inexpliquée d’un enfant.

Il sera vigilant devant un enfant devenu brusquement craintif, qui s’isolera inexplicablement, qui manifestera une pudeur excessive ou au contraire qui perdra toute pudeur.

Il devra être attentif au brutal changement de comportement vis-à-vis d’un familier de la maison comme par exemple:

· Le refus de l’approcher ou de se laisser approcher par lui.

· Le refus d’aller à l’école en compagnie de ce proche.

· Les manifestations d’une angoisse majeure face à la perspective d’un séjour de quelques jours chez ce parent alors qu’auparavant, tout allait bien….

L’amplification du fléau pédophile serait-elle aidée aujourd’hui par les nouvelles technologies de communication, par la vulgarisation de la violence sur nos écrans, par l’exemple que donnent ces délinquants au journal télévisé?

La question mériterait d’être approfondie pour réfléchir à, d’une part, une prévention efficace et, d’autre part, une sanction limitant des récidives trop souvent constatées.

Docteur Henri Pull.

Plus dans la section

Quoi de neuf doc ?

Related Post