Le stress excessif est le phénomène dont nous nous plaignons tous.

Il a des conséquences douloureuses, il est à l’origine directement ou indirectement d’une majorité de maladies (ne dit-on pas que 70% des maladies sont psychosomatiques ?), il va croissant aux dires des dernières études effectuées, il s’est banalisé dans toutes les classes d’âges de l’enfant à l’adulte, de l’école maternelle au monde professionnel, des vacances au bureau.

Aujourd’hui 25 % des gens au travail disent vivre un stress excessif, il coûterait 200 milliards de $ aux USA.
Ce chiffre serait équivalent dans l’Union Européenne.
A ce coût économique, s’ajoutent le coût psychique et le coût souffrance impossible à chiffrer.

Aussi le stress demande-t-il être analysé, explicité, pour être mieux cerné, mieux compris et pourquoi pas, pour s’en faire un ami.

Faire un large tour d’horizon de son quotidien en prenant conscience de tous ces « petits riens du tout » qui finissent par devenir des stresseurs excessifs à l’origine d’un mal de vivre oppressant est une clé à ne pas négliger.

Des solutions naîtront de cette compréhension pour un véritable mieux-être, tant dans la vie familiale que professionnelle, tant avec nous-mêmes qu’avec les autres.

Docteur Henri PULL

Plus dans la section

Quoi de neuf doc ?

Related Post