Accueil Quoi de neuf doc ? Chronique 485 Les pubs

Chronique 485 Les pubs

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Chronique 485 Les pubs: Les sylphides sont lâchées pour le meilleur des mondes
Qu’est-ce qu’une sylphide?
C’est un être gracieux, au corps « non encore mature » ayant quitté l’adolescence voici une poignée de semaines, dénué de toute ride, dénué de tout surpoids et amas de « cellulite  » qui sont censés préoccuper majoritairement les téléspectatrices/consommatrices.
Une crème réparatrice , une tisane magique, un savon traitant, une sangle vibrante, un tabouret à piston « raffermissant » le croupion et voici que vous vous retrouverez sautillantes et sculpturales, à l’égal de ces jeunes filles.
Elles prouvent, par « A+B » que la jeunesse éternelle et un corps de rêve sont à la portée de toutes et tous.
Il faut donc que vous soyez « bêtes ou têtues » pour refuser ce que les magiciens de l’esthétique et de la technologie nutritionnelle vous proposent.
Les « lianes » des catalogues publicitaires à la plastique retouchée (merci Photoshop), valorisent l’eugénisme (le culte de la jeunesse), dénient la vie réelle de la femme, qu’elle soit au travail, dans sa vie de loisirs, ou encore dans sa vie de couple ou de mère.
Imaginons la, épuisée par sa journée trépidante, s’étant posée sur son divan pour un instant de télé…
Pose PUB, après pose PUB, elle verra défiler des modèles féminins inatteignables, si jeunes, si pimpantes, si visiblement parfaites, si bien protégées de la fatigue…qu’elle ne pourra que s’en sentir que « plus moche et plus vieille « , surtout si ce jour là elle n’a pas trop le moral.
Comme si ce n’était pas tout, on lui rajoute une couche sexiste avec les clichés de « femme objet » ou de « femme féline » mise en scène pour séduire « l’homme », censé être forcément loin de ces banales considérations.
Soit « belle et tais-toi », résume le mâle ténébreux.
D’autres fois, le mari, à la tenue négligée, évolue dans un cadre où , en véritable enfant supplémentaire pour la mère de famille déjà occupée, change complaisamment une couche ou fait le singe avec ses enfants
Et quand voici un homme PUB capable de la faire fantasmer un brin la ménagère, il n’est jamais seul, mais poursuivi par une horde de louves lubriques.
La publicité a-t-elle d’autre but que de travestir votre réalité?
Et bien oui…. et ça marche!

Dr Pull Henri

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Henry Pull
Psychiatre et pédopsychiatre. Psychothérapeute. Expert médico-légal. Conférencier Formateur auprès d’entreprises. Intervenant Radio France. Auteur de deux livres : « Parents-Enfants » 200 réponses aux questions les plus fréquentes. (Édition Grancher) « Stress comment reconnaître et soigner vos 150 stress quotidiens ». (Édition Grancher)
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message