Comprendre la manipulation mentale.

Les manipulateurs sont parmi nous, parfaitement intégrés dans la société.

Ils sont autant hommes que femmes, ils se rencontrent dans toutes les classes d’âge, dans tous les métiers.

Savoir repérer un manipulateur, qu’il s’agisse de son propre conjoint, d’un collègue, d’un supérieur hiérarchique, d’un soit disant ami ou d’un membre de sa famille n’est pas toujours évident.

Les manipulateurs sont socialement intégrés et leurs méthodes sont bien au point.

Ils savent utiliser leurs talents de caméléons et d’acteurs pour prendre dans leurs filets des victimes le plus souvent consentantes car séduites, tout au moins au départ.

Leur motivation repose essentiellement sur un besoin de valorisation narcissique, ils ont besoin de se sentir « au-dessus » du groupe, tout est bon pour atteindre leur unique but : dominer leur victime.

Manipuler demande toute une stratégie s’apparentant à la pêche à la ligne :

Préparer son matériel, sélectionner ses appâts en fonction de « la cible », faire en sorte qu’elle morde à l’hameçon et qu’elle soit suffisamment bien ferrée pour s’en emparer en la sortant de l’eau.

Le manipulateur, comme le pêcheur à la ligne, ne sert que son propre intérêt ; qu’importe les blessures qu’il infligera à sa proie, l’essentiel sera de pouvoir l’inscrire à son tableau de chasse.

Comprendre sa technique aidera la victime potentielle à s’en protéger.

Cherchons à identifier les 4 étapes de la manipulation.

Etape 1 : Séduire sans perdre de temps.

Vous êtes sous le charme !

Il est irrésistible, tellement parfait, son attitude est prévenante, attentive, bref, c’est un vrai seigneur, un prince de roman…

Sentimentalement parlant il est au top, romantique, passionné, il répond à vos attentes, il vous hisse au rang de princesse, vous qui sans lui n’étiez qu’une modeste mortelle bien insignifiante.

Ses projets, avec vous forcément, sont à mettre en route rapidement, mariage, voyages, enfants; selon vos envies, il se pliera, dans son discours, à tous vos désirs. Cet emballement, cette précipitation vous alerte bien sûr, mais c’est tellement tentant, et puis c’est peut-être enfin à votre tour de rencontrer le prince charmant que toutes attendent un jour.

Au travail, il va vous proposer, rapidement, des avantages inespérés, il vous tentera par des primes, des promotions des avancements à la mesure des nouvelles responsabilités qu’il envisagera de vous confier, … dès que possible bien sûr.

Vous n’osez y croire, vous êtes celle ou celui que l’entreprise attendait.

Pourquoi cette rapidité, cette urgence déconcertante?

Le manipulateur joue des rôles, il rentre dans le costume de votre idéal masculin ou féminin, il déploie tous ses charmes pour mieux vous manœuvrer.

Le masque ne pouvant tenir bien longtemps, il doit conclure le plus vite possible pour vous avoir à sa merci. De proie encore libre de ses mouvements, il vous veut marionnette à son service exclusif.

Etape 2 : Ebranler vos certitudes, vous dévaloriser pour mieux vous déstabiliser.

Ironie, moqueries sans avoir l’air d’y toucher, petits gestes de mépris, tout va se conjuguer pour qu’insidieusement votre ego se trouve ramené à zéro.

De séducteur il devient juge, professeur, responsable de casting.

Il intervient dans votre façon de vous habiller, de vous maquiller, de choisir vos films ou vos lectures.

Il vous fera douter de la qualité de goûts.

Ses conduites sont insidieuses et ses « conseils » n’apparaissent pas franchement agressifs mais destinés simplement à vous améliorer.

Vous réalisez que vous redoutez peu à peu les remarques qu’il vous fera, ceci d’autant plus que d’un jour à l’autre elles pourront se contredire.

Il attaque directement votre confiance en vous, il cherche à devenir votre directeur de conscience.

Déstabilisée, vous ne tardez pas à ne plus penser par vous-même; en cherchant à répondre à ses attentes vous adoptez sa manière d’agir, vous baissez pavillon : la proie, que vous êtes à ses yeux, est dans le piège.

Il vous semble qu’il vous fait changer pour votre bien ; vous abandonnez votre vie d’avant pour une vie organisée par lui.
Il vous téléguide et vous ne vous en rendez pas encore compte car la séduction opère encore suffisamment.

Etape 3 : Vous éloigner de vos proches, vous couper de soutiens possibles pour mieux vous isoler.

Il ou elle vous séparera de votre groupe en colportant des ragots, en vous faisant des remarques, en mentant parfois effrontément. Il ou elle va introduire le doute, la suspicion autant chez vous que chez les autres.

La présence d’un manipulateur entraîne souvent une dégradation relationnelle au sein d’une équipe professionnelle, de la famille ou des amis.

Soyez donc attentif à l’apparition de conflits ou de tensions correspondant à l’arrivée d’un éventuel manipulateur dans votre existence.

Etape 4 : Vous accabler : vous êtes seul(e) coupable de ce qui vous arrive.

Tout dans son discours est ambivalent, il alterne le chaud et le froid.

Il vous remercie tout en vous culpabilisant :

– Tu es gentil de m’avoir rendu ce service, mais tu vois, j’aurais attendu bien mieux de toi.

Il vous félicite tout en vous dévalorisant.

– Bravo pour ta réussite, mais le voisin, lui, a mieux fait que toi.

Il arrive à vous persuader que vous lui devez quelque chose alors que c’est vous qui lui avez rendu service.

Par exemple, il n’est pas satisfait des travaux de peinture que vous avez réalisés gratuitement pour lui et il achève de vous « assassiner » en disant :

– Puisque tu le voulais, je t’ai laissé le faire, mais maintenant que tu l’as commencé j’espère que tu vas vite le terminer. J’aurais pensé que tu étais plus bricoleur que ça…

Comme nous souhaitons ne pas être mal jugés des autres, nous rentrons souvent dans le piège tendu par le manipulateur sans savoir que nous ne lui donnerons jamais satisfaction : notre mal-être et notre destruction est sa victoire !

La manipulation existe depuis la nuit des temps, mais aujourd’hui elle est plus clairement identifiée, elle est devenue un facteur de stress relationnel dans l’entreprise, dans les familles, dans la vie amicale et dans la vie amoureuse.

Les suites s’appellent dépendance vis-à-vis du manipulateur, désillusion amoureuse, perte de ses amis, isolement social dans un contexte de dévalorisation de soi terriblement destructeur.

Attention, la dépression est au bout du chemin…

Les remèdes ?

Tentez de démasquer le manipulateur et de repérer la manipulation en reprenant chronologiquement les étapes votre descente « aux enfers ».

L’étape suivante sera de se mettre à l’abri en fuyant si vous ne vous sentez pas de force à contrattaquer. Il ne faudra pas hésiter à vous tourner vers une aide extérieure apte à vous faire sortir de votre prison psychologique.

Une fois que vous avez identifié et repéré la cause de votre « malaise », votre prochain objectif devra être de ne plus en subir les conséquences néfastes en mettant de la distance entre le manipulateur et vous.

Docteur Henri PULL

Plus dans la section

Quoi de neuf doc ?

Related Post