Pour Navarro, on naît avec un sexe, féminin ou masculin. Tout le reste est culture. Et c’est cette culture de la féminité qui fait qu’encore aujourd’hui, malgré l’immense avancée enregistrée par les femmes en Occident, on trouve moins de femmes dans les lieux de pouvoir, même si on les trouve partout ailleurs, dans les écoles et les universités.

«Cela fait grandement peur aux femmes de prendre le pouvoir, de se tromper, de déplaire, de prendre leur place. On a toujours peur de parler trop fort, de mettre notre poing sur la table, d’envoyer promener quelqu’un, de déplaire, de ne pas être parfaite, de ne pas être aimée de tout le monde. C’est incroyable! Quel homme se pose ces questions-là?»

88888

Plus dans la section

Place aux femmes

Related Post
  • 20 February 2021 par › Planète Québec

    Elsa Maxwell

    La carrière d’une star commence quand elle a du mal à entrer dans son chemisier, et se termi...Readmore
  • 20 February 2021 par › Planète Québec

    Elsa Maxwell

    La carrière d’une star commence quand elle a du mal à entrer dans son chemisier, et se termi...Readmore
  • 19 February 2021 par › Planète Québec

    Andrée Lestage

    Les femmes seules ne savent pas combien elles ont chanceuses. Au lieu de sans cesse chercher un homm...Readmore