La semaine dernière, je prenais un verre à la terrasse intérieure du Reine-Élisabeth, à Montréal.

En face, un bel homme accompagné de sa femme, je suppose. Il était en face de moi et sa femme me tournait le dos. Il me fixait et son regard m’excitait.

Pendant que je continuais à parler avec mon amie, j’ai commencé à écarter les cuisses. Me portais une robe courte. L’homme pouvait aisément voir mon petit jeu. Je ne portais pas de culotte ce jour là. J’ai relevé ma jupe, en le fixant droit dans les yeux.

J’ai l’impression que ce gars là est devenu fou. Il ne savait plus où regarder. Sa femme s’en est rendu compte et elle s’est retournée vers moi. J’ai fait l’innocente en parlant avec ma copine. Quel plaisir!

Vous savez quoi? C’était la première fois que je faisais ça.

Je travaille à Place-Ville-Marie et je ne veux pas donner mon nom

88888

Plus dans la section

Place aux femmes

Related Post
  • 21 October 2020 par › Planète Québec

    Sylvie Tremblay

    Avoir conscience de ce qui se présente à moi implique une double attention : faire taire le famili...Readmore
  • 21 October 2020 par › Planète Québec

    Sylvie Tremblay

    Avoir conscience de ce qui se présente à moi implique une double attention : faire taire le famili...Readmore
  • 20 October 2020 par › Planète Québec

    Sylvie Tremblay

    La vie est un film dont vous êtes la vedette, trouvez-lui un dénouement heureux. 8-))) Sylvie Trem...Readmore