Lorsque je demeurais chez mes parents, il m’arrivait souvent, que dis-je, très souvent, d’oublier ce que j’allais chercher, et revenir bredouille.

Ma mère avait toujours cette phrase:
– Quand on n’a pas de tête, il faut avoir des jambes.

Pas besoin de vous dire que je m’en sers, à mon tour, aujourd’hui. 😉

Anne Roberge

88888

Plus dans la section

Place aux femmes

Related Post
  • 20 February 2021 par › Planète Québec

    Elsa Maxwell

    La carrière d’une star commence quand elle a du mal à entrer dans son chemisier, et se termi...Readmore
  • 20 February 2021 par › Planète Québec

    Elsa Maxwell

    La carrière d’une star commence quand elle a du mal à entrer dans son chemisier, et se termi...Readmore
  • 19 February 2021 par › Planète Québec

    Andrée Lestage

    Les femmes seules ne savent pas combien elles ont chanceuses. Au lieu de sans cesse chercher un homm...Readmore