C’est amusant. La semaine dernière, je voyais Mario Dumont et son équipe à la télévision. Ils sont jeunes. Enthousiasmes. Ils me faisaient penser à moi et à mes camarades, il y a trente ans. Nous étions jeunes, enthousiastes… et nous votions Parti Québécois.

Nous avions un rêve. Je crois que nous avons fait un bon bout de chemin. La société est plus juste. Mieux faite.

Ils veulent changer les choses. Pourquoi pas?
Par contre, je regarde Jean Charest, et j’ai l’impression qu’il est beaucoup plus vieux que Bernard Landry qui a encore une flamme.

Charest n’est qu’un vieux. Il parle en vieux. Il sent la poussière.

88888

Plus dans la section

Place aux femmes

Related Post
  • 3 December 2020 par › Planète Québec

    Andrée Messier

    Je lisais, dans votre reportage sur les Muppets et le Sida que l’ex président d’Afrique...Readmore
  • 3 December 2020 par › Planète Québec

    Andrée Messier

    Je lisais, dans votre reportage sur les Muppets et le Sida que l’ex président d’Afrique...Readmore
  • 2 December 2020 par › Planète Québec

    Marthe Rolland

    Pour réussir socialement, une femme doit aller au bout de ses limites, sans jamais les dépasser. M...Readmore