Accueil Place aux femmes Hélène Marquis

Hélène Marquis

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

C’est bien beau la vie de bohème, la vie d’artiste, mais il ne faut pas que ça dure trop longtemps. Aznavour a connu la bohème, la vie dure, mais pas trop longtemps. En clair, ma petite, traîne pas trop longtemps dans la misère, car tu n’en sortiras pas.

Voilà ce que me disait ma mère, Hélène Marquis. Disons qu’elle avait raison. Andrée M. X


Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel