J’ai 42 ans. La semaine dernière, il faisait chaud, vous vous souvenez. On avait une petite fête à la maison. On a bu. Pas pas tant que ça. Mon mari et nos amis parlaient, riaient, sur la terrasse de notre condo.

On avait commandé du poulet. J’ai ouvert. Le livreur était divin. Je l’ai entraîné, sans le connaître, dans la salle de bains. J’ai verrouillé la porte. Je l’ai embrassé comme une tigresse et je lui ai fait une fellation. Cinq minutes et c’était fini.

C’est ma seule et unique infidélité.
Je ne sais pas pourquoi je vous raconte ça. Mais il s’agissait d’une impulsion tellement forte que j’avais l’impression que ce n’était pas moi.
Des regrets? Aucuns.
Recommencer? Je ne le sais pas.

* Demandez à vos lectrices si elles ont vécu des histoires du genre.
Dominique

88888

Plus dans la section

Place aux femmes

Related Post
  • 23 November 2020 par › Planète Québec

    Jane Gunn

    Je ne suis pas de celles qui recherchent une vie calme et sans bouleversements. Donnez-moi de l̵...Readmore
  • 23 November 2020 par › Planète Québec

    Jane Gunn

    Je ne suis pas de celles qui recherchent une vie calme et sans bouleversements. Donnez-moi de l̵...Readmore
  • 22 November 2020 par › Planète Québec

    Nancy Lemieux

    Tout le plaisir, dans la vie, repose sur la tension et la retenue. Pousse ton homme au max, arrête ...Readmore