Accueil Place aux femmes Andrée Favreau

Andrée Favreau

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Tu sais que tu es vieille lorsque ton coiffeur te dit, devant ton premier cheveu blanc, «Voyons, il ne faut pas vous en faire. Ce n’est pas dramatique. Vos teintures ne seront plus un caprice mais une nécessité».

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel