Ne me parlez pas de la presse féminine. Elle est au service du big business pour vendre des montagnes de produits pas très utiles et très chers tels les produits de beauté, parfums, vêtements, accessoires pour l’habillement et services tels les centres de beauté et de chirurgie esthétique.

On nous veut jeunes, belles, minces, célibataires et sachant baiser.

C’est trop pour moi.

88888

Plus dans la section

Place aux femmes

Related Post
  • 31 October 2020 par › Planète Québec

    Louise Turgeon

    Célébrez chaque réveil car le retour à la vie est une fête en soi. La conscience en éveil se p...Readmore
  • 31 October 2020 par › Planète Québec

    Louise Turgeon

    Célébrez chaque réveil car le retour à la vie est une fête en soi. La conscience en éveil se p...Readmore
  • 30 October 2020 par › Planète Québec

    Anna Salles

    Tout le monde cherche sa dose de bonheur. Pour certaines c’est le yoga, pour d’autres le...Readmore