Ne me parlez pas de la presse féminine. Elle est au service du big business pour vendre des montagnes de produits pas très utiles et très chers tels les produits de beauté, parfums, vêtements, accessoires pour l’habillement et services tels les centres de beauté et de chirurgie esthétique.

On nous veut jeunes, belles, minces, célibataires et sachant baiser.

C’est trop pour moi.

88888

Plus dans la section

Place aux femmes

Related Post
  • 20 February 2021 par › Planète Québec

    Elsa Maxwell

    La carrière d’une star commence quand elle a du mal à entrer dans son chemisier, et se termi...Readmore
  • 20 February 2021 par › Planète Québec

    Elsa Maxwell

    La carrière d’une star commence quand elle a du mal à entrer dans son chemisier, et se termi...Readmore
  • 19 February 2021 par › Planète Québec

    Andrée Lestage

    Les femmes seules ne savent pas combien elles ont chanceuses. Au lieu de sans cesse chercher un homm...Readmore