“Séduire que par mon corps, je trouve ça humiliant. J’ai envie d’être ces femmes-là et en même temps, je sais que je n’ai pas cette beauté. (…)

J’aime avoir de belles photos, j’aime ce côté glamour. Et puis aussi, je me rends compte de la vanité et de la dépendance que cela implique. On souffre énormément si on investit là-dessus. (…)

Dans ce métier, il y a huit rôles masculins pour un féminin, en général une jeune première ou une marâtre. Vous imaginez, vous, un film qui s’appellerait Les Douze salopardes?”

88888

Plus dans la section

Place aux femmes

Related Post
  • 20 February 2021 par › Planète Québec

    Elsa Maxwell

    La carrière d’une star commence quand elle a du mal à entrer dans son chemisier, et se termi...Readmore
  • 20 February 2021 par › Planète Québec

    Elsa Maxwell

    La carrière d’une star commence quand elle a du mal à entrer dans son chemisier, et se termi...Readmore
  • 19 February 2021 par › Planète Québec

    Andrée Lestage

    Les femmes seules ne savent pas combien elles ont chanceuses. Au lieu de sans cesse chercher un homm...Readmore