Accueil Pierre Dierickx Messieurs, n’offrez oas des fleurs

Messieurs, n’offrez oas des fleurs

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

 

JOURNEE MONDIALE DE LA FEMME CE 8 MARS 2017

SOURCE GOOGLE

Journée mondiale de la femme 2017

N’offrez pas de fleurs

Messieurs, ne confondez pas avec la Saint Valentin ! Le 8 mars est une journée de lutte pour les droits des femmes.

Thème 2017 : les femmes dans un monde du travail en (...)

L’ONU Femmes définit chaque année une thématique différente. Le thème choisi pour 2017 est : « Les femmes dans un monde du travail en évolution : une planète 50 – 50 d’ici 2030 ».

Officialisée par les Nations Unies en 1977, la Journée Internationale des Femmes trouve son origine dans les luttes des ouvrières et suffragettes du début du XXe siècle, pour de meilleures conditions de travail et le droit de vote.

C’est une journée de manifestations à travers le monde : l’occasion de faire un bilan sur la situation des femmes. Traditionnellement les groupes et associations de militantes préparent des manifestations, pour fêter les victoires et les acquis, faire entendre leurs revendications, afin d’améliorer la situation des femmes.

La Journée internationale des femmes reste aujourd’hui d’une brûlante actualité. Car tant que l’égalité entre les hommes et les femmes ne sera pas atteinte, nous aurons besoin de la célébrer.

Histoire du 8 mars

Comment le 8 mars est devenu la Journée Internationale des Femmes…

 

Au début du XXe siècle, des femmes de tous pays s’unissent pour défendre leurs droits.

L’origine de cette journée s’ancre dans les luttes ouvrières et les nombreuses manifestations de femmes réclamant le droit de vote, de meilleures conditions de travail et l’égalité entre les hommes et les femmes, qui agitèrent l’Europe et le monde occidental, au début du XXe siècle.

La création d’une « Journée internationale des femmes » est proposée pour la première fois en 1910, lors de la conférence internationale des femmes socialistes, par Clara Zetkin, et s’inscrit alors dans une perspective révolutionnaire.

La date n’est tout d’abord pas fixée, et ce n’est qu’à partir de 1917, avec la grève des ouvrières de Saint Pétersbourg, que la tradition du 8 mars se met en place. Après 1945, la Journée internationale des femmes devient une tradition dans le monde entier.

Jusqu’à nos jours…

La date est réinvestie avec le regain féministe des années 70 et la « Journée internationale des femmes » est reconnue officiellement par les Nations Unies en 1977, puis en France en 1982. C’est une journée de manifestations à travers le monde, l’occasion de faire un bilan.

La Journée des femmes reste aujourd’hui d’une brûlante actualité. Car tant que l’égalité entre les hommes et les femmes ne sera pas atteinte, nous aurons besoin de la célébrer.

Le féminisme
n’a jamais tué personne.
Le machisme
tue tous les jours.

Benoîte Groult

Clara Zetkin

C’est la journaliste allemande Clara Zetkin qui a lancé l’idée, en 1910, d’une Journée internationale des femmes.

  • Simone de Beauvoir

    Par sa vie comme par ses œuvres, Simone de Beauvoir a joué un rôle important dans le combat pour la libération des femmes.

  • Louise Weiss

    Mère de l’Europe, Louise Weiss mena un long combat pour l’Europe, les droits des femmes et la paix.

  • Simone Veil

    Femme politique d’exception, Simone Veil a défendu la loi sur la contraception et la légalisation de l’avortement avec force et détermination.

  • Yvette Roudy

    Première ministre aux Droits de la femme, Yvette Roudy a promulgué pas moins de six lois contre l’inégalité des sexes.

  • Rosa Luxemburg

    Révolutionnaire russe, marxiste et féministe, Rosa la rouge fait partie des rares qui s’opposeront à la guerre en restant ferme sur les notions de classe.

  • Benoîte Groult

    Grâce aux écrits de Benoîte Groult, des millions de lectrices et lecteurs ont pris conscience de l’oppression des femmes et des conditions de leur émancipation.

  • Gisèle Halimi

    Avocate pugnace, contribuant à des changements législatifs essentiels, Gisèle Halimi est une femme à qui les femmes doivent beaucoup.

  • Marthe Richard

    Prostituée, puis espionne, devenue femme politique, Marthe Richard s’engage dans la lutte contre les bordels et oblige les maisons closes à fermer.

  • Madeleine Pelletier

    Madeleine Pelletier est l’une des rares femmes déléguées syndicales du début du siècle. Elle est particulièrement âpre à défendre la cause des femmes.

 

 


Et puis, chers amis, il n’ y pas que ce 08 mars qui doit être considéré comme étant  » la journéeé des droits des femmes c’est une chose qui doit leur être acquise TOUS LES JOURS, POUR TOUJOURS
 
Bonne journée
Demain, c’est le weekend qui s’annonce, passez-en d’excellent!
Amitiés
Pierre
Résultat de recherche d'images pour "symbole de la femme"

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here