Accueil Pierre Dierickx Ecolo je suis, écolo je reste ( au vert)

Ecolo je suis, écolo je reste ( au vert)

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Ça déborde ça s’organise, ça provoque des émules : 8 initiatives étonnantes de gestion des déchets

 
 source: POSITIV/R

Certains font preuve d’une grande créativité quand il s’agit de gérer et de transformer les déchets. La preuve, avec ces huit initiatives très innovantes…

 

Ce sujet a été créé en collaboration avec la rédaction de POSITIVR...
 

Selon le site Planétoscope, l’activité humaine produit environ 10 milliards de kilos de déchets soit une production mondiale d’environ 4 000 milliards de kilos de déchets par an ! Pour réduire au maximum cette intense production, d’ingénieuses solutions voient le jour aux quatre coins du globe. Retour sur huit initiatives étonnantes pour gérer, au mieux, les déchets !

1. HomeBioGaz

Et si on pouvait produire chez soi son propre gaz 100% naturel grâce à ses déchets ? C’est l’incroyable invention d’une start-up israélienne qui a présenté cette machine à l’occasion de la Cop 21. Le procédé est simple. Il suffit de déposer ses restes alimentaires dans la machine, d’y ajouter un peu d’eau, des bactéries et celles-ci vont transformer les déchets en biogaz, directement relié à votre cuisinière ! 

2. The Ocean Cleanup

Nettoyage des océans : le projet de Boyan Slat se concrétise

Les océans étouffent sous les détritus plastiques. Mais l’invention de Boyan Slat, 21 ans, veut débarasser les océans du monde des millions de tonnes de plastiques… grâce aux courants marins ! L’invention consiste à déployer deux gigantesques bouées de 50 kilomètres de long et de trois mètres de profondeur qui forment un « V » et bloquent les déchets plastiques au niveau des gyres océaniques. 

 

3. 1 dechetparjour

Résultat de recherche d'images pour

 

Cette initiative citoyenne venue de Marseille s’appuie sur l’idée que chacun peut ramasser un déchet par jour afin que les villes retrouvent leur propreté et donc un futur plus propre. Ramassez, prenez une photo, jetez et publiez-la en nominant cinq amis qui devront répéter l’opération ! Collecter les déchets n’a jamais été si ludique ! Alors… à vous de jouer !

4. Hopaal

Hopaal : le Tee-shirt 100% recyclé qui prend soin de la planète !

C’est possible de s’habiller en prenant soin de la Planète ! Cette marque de vêtements 100% recyclés a été créée par deux toulousains outrés de constater que du champ de coton à notre armoire, un T-shirt consomme en moyenne 2 700 litres d’eau ! Ils ont alors mis au point un procédé mécanique qui utilise des chutes de tissus et des bouteilles d’eau pour en faire un textile qui servira ensuite à refabriquer des T-shirts. L’objectif est double : minimiser l’impact environnemental et maximiser l’impact social puisque 10% du prix d’achat est reversé à l’association de votre choix ! 

« S’habiller n’est pas une option, on vous propose de le faire bien ! » ont l’habitude de dire, non sans humour, Mathieu Couacault et Clément Maulavé, les fondateurs originaires de Toulouse de la marque Hopaal. Que nous proposent-ils pour bien nous habiller ? Des tee-shirts fabriqués avec 100 % de déchets recyclés et en utilisant des méthodes qui respectent l’environnement. A commencer par l’eau. Explications. 

L’eau est un bien précieux. Saviez-vous que pour réaliser un simple tee-shirt, de la culture du coton à sa confection, il faut en moyenne 2 700 litres d’eau, ou si vous préférez, plus de 300 packs de 6 bouteilles d’eau ? Heureusement, Mathieu et Clément ont trouvé une solution. Il s’agit d’un procédé mécanique ne nécessitant aucune goutte d’eau qui permet de transformer des chutes de tissus et des bouteilles plastiques en de nouveaux vêtements de qualité.

Source : Hopaal Source : Hopaal

40 litres d’eau sont utilisés avant le broyage pour laver les fibres. Et aucun produit chimique n’entre dans la fabrication des tee-shirts !

Source : Hopaal Source : Hopaal

Le recyclage permet aussi d’être indépendant de la culture du coton. Ce qui a plusieurs conséquences : éviter de rejeter dans les rivières les déchets toxiques issus des différents traitements, ne pas avoir recours aux pesticides et d’utiliser l’eau économisée pour irriguer les zones asséchées.

Source : Hopaal Source : Hopaal

L’industrie du textile est la plus polluante après celle du pétrole. Les efforts d’une société comme Hopaal sont donc louables. Ces fondateurs veulent démontrer qu’il est possible de « bien s’habiller tout en préservant la planète. »

5. By Fusion

Peter Lewis est l’inventeur d’une surprenante machine qui est capable de transformer les déchets plastique en briques de construction. Une fois lavés, séchés et compressés, les déchets forment de gros blocs de 10 kilos. Sa machine est extrêmement performante puisqu’elle est capable de sortir une brique toutes les 40 secondes ! 

 

6. Junk Not

Aux Philippines, Junk Not récupère et recycle les déchets plastiques. Pour en faire quoi ? Les transformer en cordes qui serviront à créer de magnifiques mobiliers design ! Depuis 2007, cette organisation dirigée par Wilhelmina Garcia, s’est lancée le défi de lutter contre la pollution, promouvoir le recyclage et créer de l’emploi. Un pari récompensé par le Grand Prix du Metrobank Arts and Design Excellences !

 

7. Love your waste

Non, les restes des cantines ne finiront pas à la poubelle ! En tout cas, pas avec Love your waste, un service génial qui consiste à collecter les restes des cantines en France pour en faire du gaz. Les déchets sont acheminés à une usine qui les transforme en énergie et que la ville pourra ensuite réutiliser… 

 

8. Trash Wheel

Installée dans le port de Baltimore, aux États-Unis, la Trash Wheel est un tapis roulant qui s’actionne grâce au courant et nettoie la rivière en continu. En trois ans, elle a récolté près de 500 000 kilos de déchets qui polluaient les eaux du port ! 

 

Dans l’industrie et le commerce, il existe des outils et des filières qui permettent de faire face à la charge que représentent les déchets pour la société. Parmi ces solutions, les compacteurs à déchets qui permettent de réduire considérablement le volume des déchets, le compostage, le recyclage ou encore la transformation en énergie pour mieux les valoriser ou les revaloriser.

L’augmentation du volume des déchets a un impact direct sur notre environnement et coûte de plus en plus cher à la collectivité. C’est aussi pourquoi, l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) souhaiterait par exemple récompenser financièrement les citoyens qui génèrent moins de déchets !

Bref, les initiatives et les bonnes raisons d’agir ne manquent pas, alors pensez à réduire vos déchets, c’est bon pour la Planète et pour le porte-monnaie !

Vous avez aimé ? Soutenez-, protégez votre planète en  partageant, pensez à  nos enfants, petits-enfants laissons-leur un joli cadeau d’anciens: Une planète propre et encore bleue!

 
Pâques approche! Pensez aux déchets que vous allez générer pendant ce fameux weekend à venir! Utilisez de manière civique vos restes….
 
Amitiés,
 
Pierre

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here