Accueil Photoreportages de Claude Dupras Octave Bélanger, le peintre des pays-d’en-haut

Octave Bélanger, le peintre des pays-d’en-haut

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

 

 

Octave Bélanger commence ses études à l’école Montcalm, située à côté du magasin Dupuis et Frères. Il a la peinture dans le sang. Dès l’âge de 8 ans, accompagné par son oncle Richard, il va faire de l’esquisse à Lachine et Montreal West. Ces endroits sont alors de la vraie campagne avec des fermes et des bêtes. Sa famille possède toujours une de ses petites esquisses datée du 5 avril 1894.

À l’âge de 14 ans, il suit des cours du soir de moulage, de dessin et d’architecture. Ces cours sont offerts par le Conseil des Arts et Manufactures à l’école du même nom, ainsi qu’au Monument National sous le directeur Thomas Gauthier. De 1900 à 1913, Octave Bélanger étudie avec MM. Edmond Dyonnet, Joseph-Charles Franchère, Joseph Saint-Charles et Jobson Paradis. Au cours de cette période, il remporte des médailles de premier prix en dessin, en architecture et en modelage. De 1913 à 1921, il poursuit ses études artistiques pendant trois ans à la « Galerie des Arts », devenue le « Montreal Museum of Fine Arts » sous la direction de William Brymner. Il est boursier deux ans de suite.

Pendant quelques années, le peintre travaille à la fonderie. En 1910, il épouse Juliette Guillemette, avec qui il crée sa famille. Après le décès de son père, vers 1920, il vend l’équipement de la fonderie et loue l’immeuble à un garagiste. Octave Bélanger se consacre alors entièrement à sa passion: la peinture. À ce moment-là, indépendant de fortune, il n’a pas le souci de devoir vendre ses toiles pour manger…

Voici l’histoire d’octave Bélanger:

http://claude.dupras.com/le_peintre_québécois_octave_bélanger.htm

 

 

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel