Lorsqu’ils évoquent la Corse, les écrivains antiques sont unanimes à y représenter l’homme – à l’image de la nature qui l’environne comme hostile: “L’île de Cyrnos est connue des Romains sous le nom de Corsica. La vie y est partout misérable, la terre n’est que rocs, la plus grande partie du pays totalement impénétrable. Aussi les bandits qui occupent ses montagnes et vivent de rapines sont-ils plus sauvages que des bêtes fauves“.

La Corse est une île en mer Méditerranée et une région française, ayant toutefois un statut spécial (officiellement « collectivité territoriale de Corse »). Elle est aujourd’hui surnommée Île de Beauté.

Napoléon Bonaparte

C’est l’île où naquit Napoléon Bonaparte qui écrivit à Ste-Hélène: “J’ai puisé la vie en Corse et avec elle un violent amour pour mon infortunée patrie et pour son indépendance. Et moi aussi, je serai Paoli“.

Cette réflexion du jeune Napoléon Bonaparte, né à Ajaccio, résume bien la personnalité de l’enfant durant ses années de formation passées sur le territoire français. Farouche, solitaire, travailleur indiscipliné, Napoléon développa une affection passionnée pour sa terre natale et un véritable culte pour celui qui incarnait l’âme de la résistance Corse, son compatriote Pascal Paoli.

Le lien pour ce photoreportage et le suivant:

http://claude.dupras.com/corse,_l’île_de_beauté.htm

88888

Plus dans la section

Photoreportages de Claude Dupras

Related Post