Accueil Paul Koelsch Spaghetti sauce avocat-olives

Spaghetti sauce avocat-olives

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Spaghetti sauce avocat-olives

es pâtes sont souvent au menu ces temps-ci. C’est bon, c’est rapide, et surtout personne ne râle quand on pose la casserole sur la table ! Joie… D’autant que qui dit pâtes ne dit pas forcément blé. Il suffit de faire ses courses dans un vrai magasin bio pour se retrouver avec l’embarras du choix ! Ici, on aime tout particulièrement les spaghetti à l’épeautre, les torsades 100% lentilles corail et celles au sarrasin.

Il y a celle qui les nappe de sauce tomate-basilic et les parsème de parmesan râpé, et celle qui les mélange avec du fenouil vapeur, du pesto et du fromage frais vegan. Personne n’a la même assiette mais tout le monde est content !

A la recherche d’une sauce onctueuse, protéinée et rapide à préparer, j’ai bidouillé plusieurs recettes de crèmes à l’avocat pour finalement trouver la mienne. La voici ! Avec des olives, parce que c’est bon pour ce qu’on a.

Vous vous demandez si on peut encore consommer de l’avocat ? La réponse est oui, à condition qu’il soit bio et qu’il vienne de pas loin de chez nous… Lire ici.

 

Spaghetti sauce avocat-olives

Pour 4 personnes

Pour la sauce :
75 g de noix de cajou
1 gros avocat
1 gousse d’ail
1 c. à café de miso d’orge ou de riz
1 c. à soupe de vinaigre de cidre
1 c. à café de moutarde douce
3 c. à soupe de flocons de levure maltée
200 ml de lait de coco ou de soja
½ c. à café de curcuma en poudre

Pour les pâtes :
500 g de spaghetti
24 olives vertes et noires

La veille, faire tremper les noix de cajou dans un bol d’eau pendant 8h. Egoutter et placer dans le bol d’un mixeur. Couper l’avocat en deux, ôter la peau et le noyau et placer la chair dans le mixeur. Ajouter la gousse d’ail pelé et dégermé, le miso (ou 1 bonne pincée de sel), le vinaigre, la moutarde, les flocons de levure, le lait de coco et le curcuma. Mixer jusqu’à ce que la consistance soit homogène. Ajouter progressivement un petit verre d’eau, jusqu’à obtenir une sauce qui nappe la cuillère. Cuire les pâtes comme indiqué par le fabricant. En fin de cuisson, égoutter et mélanger avec la sauce et les olives coupées en rondelles. Servir bien chaud.

Petit plus : parsemer de « parmesan végétal ».

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message