Accueil Paul Koelsch L’immense Jean Rochefort, monument du cinéma français, s’est éteint cette nuit

L’immense Jean Rochefort, monument du cinéma français, s’est éteint cette nuit

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

 

L’immense Jean Rochefort, monument du cinéma français, s’est éteint cette nuit

Jean Rochefort n’est plus. La famille du comédien a annoncé son décès ce matin, à l’âge de 87 ans, dans la nuit de dimanche à lundi.

Figure emblématique du cinéma français, moustachu plein de classe et de malice, Jean Rochefort s’était progressivement fait connaître par des seconds rôles, aux côtés d’autres grandes figures du septième art telles que Jean-Paul Belmondo, Annie Girardot ou encore Claude Jade, avant de devenir un acteur de premier plan au tournant des années soixante-dix.

 

En 1976, il rentre dans l’histoire en tant que tout premier acteur à être couronné d’un César du meilleur acteur dans un second rôle pour son rôle dans le film « Que la fête commence » de Bertrand Tavernier. Véritable monument du cinéma français, il sera sacré meilleur acteur en 1978 pour son rôle dans « Le Crabe-tambour » de Pierre Schoendorffer, avant de décrocher un César d’honneur en 1999 récompensant l’ensemble de sa carrière.

Mais en plus d’être un immense acteur, Jean Rochefort s’est aussi toujours illustré par son tempérament espiègle mêlant un flegme légendaire, une élégance un tantinet vieux jeu, à un sens de l’humour et de l’autodérision certain.

Après avoir arrêté le cinéma en 2015 pour prendre une retraite bien méritée ( et « épargner le public », selon ses propres dires !), il s’est illustré par un dernier coup d’éclat dans la série « Les boloss des belles-lettres » diffusée sur France 5, résumant de grandes œuvres littéraires avec le « langage des jeunes » et son style si particulier.

 

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here