Accueil Paul Koelsch Chicago : des cochons dorés géants pour cacher le nom de Trump

Chicago : des cochons dorés géants pour cacher le nom de Trump

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Chicago : des cochons dorés géants pour cacher le nom de Trump

Chicago : des cochons dorés géants pour cacher le nom de Trump

Pour certains, la vue de cet immense nom doré “TRUMP” depuis 2014 sur la façade de la Trump Tower installée à Chicago, mais surtout depuis l’élection de Donald Trump, est un vrai calvaire. La solution : des animaux dorés et gonflés d’hélium qui mesureront 9 m sur 4,5 et pourront donc largement cacher les lettres d’or. Les ballons seront attachés au-dessus de la rivière Chicago. De plus, il faut savoir que ce n’est pas la seule initiative à avoir été débattue pour enlever les 5 lettres dorées, en vain : le nom est toujours là… Cependant, celle-ci semble réalisable et bientôt exécutée.

Le projet “Flying Pigs on Parade” (Cochons Volants en Défilé) a été lancé en novembre 2016, c’est-à-dire peu après l’élection de Donald Trump, par Jeffrey Roberts du New World Design, une entreprise d’architecture. “L’idée était d’offrir un soulagement visuel aux habitants de Chicago, en cachant la vue de l’ostentatoire signe ‘TRUMP’ de la Trump Tower” expliquait l’entreprise sur son blog.

Aujourd’hui, il semblerait que le projet soit bien en préparation, d’après le journal local Chicagoist. Cependant, on ne sait pas encore quand les énormes cochons cacheront cet immense inscription, mais, afin de récolter l’argent nécessaire à la construction des ballons, la préparation, l’aspect sécuritaire, etc, l’entreprise a lancé une campagne de financement participatif.

De plus, ces ballons ne serviront pas qu’à faire disparaître l’inscription, ils seront aussi un rappel au roman de George Orwell “La Ferme des Animaux” métaphore sur le gouvernement et le pouvoir. Quant au design, il s’inspire du groupe Pink Floyd, de part la pochette de leur album “Animals”, avec le cochon qui vole au-dessus de l’usine Battersea Power Station, qui était lui aussi un hommage au roman d’Orwell. Le New World Design a d’ailleurs reçu l’accord du bassiste du groupe, Roger Waters, afin de réutiliser la forme d’Algie, ce fameux cochon volant.

 

“Chacun peut avoir sa propre interprétation des 4 cochons dorés (baptisés Old Major, Napoleon, Squealer et Minimus)” a d’ailleurs précisé l’entreprise sur son site. Elle ne souhaite pas être vue comme activiste ou radicale. Toutefois, “Le projet est une réponse visuelle et audacieuse aux formes d’expressions bruyantes, illogiques et haineuses qui ont englouti l’élection présidentielle et définissent aujourd’hui l’action de nos leaders politiques” a tout de même noté New World Design.

L’entreprise espère transporter ses cochons dans d’autres villes des États-Unis, après Chicago. Car il y a malheureusement beaucoup d’endroits où le nom de Donald Trump apparaît en grandes lettres dorées, c’est effectivement un magnat de l’immobilier accompli !

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel
Partagez cette page avec :
Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message