Ça y est!
La Saint-Valentin est là!

Et samedi, j’ai compris que ce ne sera pas facile d’avoir un amoureux “steady”.

J’invite un copain à la maison.
Non! Non! Ce n’est pas la première fois. Mais cette fois-ci, à entendre ma mère, il y a anguille sous roche.
Et la raison de cette anguille? Je vous jure, je n’en reviens pas encore.
Si j’invite CE copain, à CETTE période-ci, attachez vos tuques.
C’est que je l’AIME.

Et attendez la suite…
Charles arrive, nous descendons au sous-sol, écoutons de la musique tout en jouant au game boy.
Cool! Vraiment super cool!
Tout d’un coup, la voix du dimanche de ma mère:
– Les enfants, venez, je vous ai préparé une collation.
– Wow! On arrive!

En arrivant à l’étage, l’horreur dans toute sa splendeur.
Des coeurs partout. Des petits, des moyens, des gros…
Des guirlandes, des Cupidons, et le top du ridicule, ma mère dans son joli tablier rouge en forme de coeur…
Celui qu’elle réserve habituellement à daddy, lors de leur souper de Valentin en amoureux.
Une chance, cette fois-ci elle le porte par-dessus son jogging. Et elle n’y a pas ajouté sa petite jarretière rouge… Hum!

Et le comble, on a droit à plein de petits sandwiches…
En forme de coeurs.
Et pour boire, un pichet de soda et grenadine. Sans oublier les cerises, rouges, bien sûr!
Elle appelle ça un Shirley Temple. C’est une actrice de son bon vieux temps.

– Installez-vous, les amoureux. Je vous laisse en tête à tête. C’est donc beau l’amour! Profitez-en, mais pas trop, là!

Grrrr! C’est débile des fois, les adultes.

Gênée, vous dites? Je me sens rougir, rougir. Je pense exploser.
Je regarde Charles, et que vois-je?
Un gars absolument subjugué, béat d’admiration.
Il regarde ma mère et en bave quasiment.
Il ressemble à un épagneul, les grands yeux dans la “graisse de binne”.

– Hey Nettie! Ta mère, elle est “super-full-cool-géniale-au boutte”.
– Ben là, r’viens-en. C’est juste une mère. Ce n’est quand même pas Madonna.
– Crois-moi, elle est encore mieux que Madonna, pis en plus, c’est TA mère.

Ah! Les gars…
Je comprends les vieilles lorsqu’elles disent…
Ah! Les hommes…

Ce qu’ils peuvent être tatas.
Mais, savez-vous quoi? Malgré tout, je commence drôlement à les trouver de mon goût.
Serait-ce Cupidon qui m’a visée ?
Ah non! Pas déjà! Pitié! :-)))

JOYEUSE SAINT-VALENTIN À TOUS!

88888

Plus dans la section

Nettie

Related Post
  • 2 August 2007 par › Planète Québec

    Prisse il fait chaud

    Salut les amis! Bon, je me calme le poil des jambes… J’essaie de me faire oublier avec m...Readmore
  • 28 January 2007 par › Planète Québec

    Bon, ben sèche!

    Ces temps-ci, avec la sécheresse dans la maison, ma mère vit son drame d’hiver. Chaque anné...Readmore
  • 15 October 2006 par › Planète Québec

    C’est le temps des faucons

    C’est le temps des “faucons”. Eh oui! Notre petite maison qui, hier avait un peu, ...Readmore