Bonjour les amis,

Drame dans la demeure la semaine dernière.
La toilette de la salle de bain s’est mise à couler.
Evidemment, c’est arrivé le soir tard, très tard.

J’étais couchée, quand tout d’un coup, j’entends:
– “Ben prisssse”, par exemple. T’aurais pas pû t’en rendre compte avant. Maudite maison tout croche.
Jamais capable d’avoir la paix, et patati et patata…

Naturellement, ces vociférations (de ma mère)sont accompagnées de pas, qui semblent s’accorder avec les mots.
Plus le ton monte, plus ses petits petons se font aller.
Il faut que je vous dise que ma chère maman marche du talon, et lorsqu’elle en colère, on dirait un régiment.

– “Calvenus”, me semble que tu pourrais faire quelque chose avant l’inondation.
Lâche ton maudit ordi et bouge.
On va retourner en location.
Avec toi, c’est certain, la maison va finir par s’effondrer.
Es-tu allé voir dans le sous-sol au moins?

Sur ce, la v’là dans les escaliers, les baguettes en l’air, échevelée, en sueur.
Faut pas oublier que ça fait un bout de temps qu’elle est à quatre pattes à éponger.

Ben là! On n’avait rien vu, ni rien entendu encore.
L’enfer!

-Ah ben Jérusalem! Le garde-robe de cèdre est “kapout”.
Une “mosuss” de chance que je suis venue voir.
Finalement, encore heureux de ne pas avoir de zibeline, ni d’hermine.
T’aurais pas pû venir mettre le déshumidificateur pour tirer l’eau.
Ben non! Encore vissé devant son ordi.
Trop compliqué!
Tu sauras mon Yves, que j’en ai plein mon “casse” de ta maudite maison, pis de ton maudit ordi, pis de ta maudite toilette, pis si tu veux savoir, demain matin tu vas voir une maudite pancarte À VENDRE!

Et pendant tout ce temps-là, mon cher daddy, ne dit pas un mot.
Le pire, je suis certaine qu’il ne l’entend même plus.
Il est dans sa bulle, devant l’ordi, et il continue de travailler comme si de rien n’était.

Alors, après tous ses débordements, et encore toute essoufflée, ma pauvre maman est allée se coucher.

Et, comme d’habitude, le lendemain matin, le calme était revenu, le plombier est venu, et tout est rentré dans l’ordre.
On s’est un peu moqué de sa petite crise de folie, mais si elle n’existait pas, il faudrait vraiment l’inventer, car la vie serait plate en titi.
Hi!Hi!

Pas encore de pancarte À VENDRE, devant la maison…;-)

Bye les amis!
À la prochaine.

Votre toujours amie,
Nettie

88888

Plus dans la section

Nettie

Related Post
  • 2 August 2007 par › Planète Québec

    Prisse il fait chaud

    Salut les amis! Bon, je me calme le poil des jambes… J’essaie de me faire oublier avec m...Readmore
  • 28 January 2007 par › Planète Québec

    Bon, ben sèche!

    Ces temps-ci, avec la sécheresse dans la maison, ma mère vit son drame d’hiver. Chaque anné...Readmore
  • 15 October 2006 par › Planète Québec

    C’est le temps des faucons

    C’est le temps des “faucons”. Eh oui! Notre petite maison qui, hier avait un peu, ...Readmore