Vous vous souvenez l’an dernier, quand mon père s’est pris pour Pôpa?
Vous vous rappelez ses sacs bleus de recyclage?
Eh bien! Imaginez vous donc que le cirque est repris, mais pas tout à fait dans le même sens…

Depuis environ un mois, on n’a plus de sacs bleus.
Alors, chaque fois que ma mère fait les courses, daddy lui dit:
– N’oublie pas d’acheter des sacs bleus pour “mon” recyclage.
Il faut dire qu’il a bien raison de dire “mon”, avec le nombre de journaux, de magazines, de papiers de toutes sortes qu’il consomme…

Bon, revenons à nos moutons…
Donc, chaque fois que maman revient, elle a, comme par enchantement, oublié les fameux sacs bleus.
La première fois, ça passe. La deuxième, mettons qu’il y a quelques doutes sur sa bonne volonté. La troisième, bien là, ça commence à tourner au vinaigre.
– Cou-donc! “Bottinse”! C’est quoi le “saudit” problème avec mes sacs? Ce n’est quand même pas sorcier.
– On s’le calme monsieur le grand recycleur. On s’le calme…Il n’y en avait plus de tes “prisss” de sacs bleus.
– Ben voyons! Ben voyons! T’es allée à la pharmacie?
– Y a quand même des limites. Je n’avais rien à y faire à la pharmacie. Remarque j’aurais pu y aller, et en même temps te rapporter des pilules pour les nerfs.

En attendant, il met tous ses papiers dans des sacs verts. La première semaine, le gars du recyclage les prend. Mon père a écrit: PAPIERS, sur un papier collé sur les sacs…
Vous me suivez?

Toujours est-il que la deuxième semaine, c’est ma mère qui sort les sacs et elle n’a pas écrit PAPIERS.
Ce qui doit arriver, arrive…Le gars ne prend pas les sacs.

Et là, le garage est plein de sacs verts de…papiers.

Et ça grogne en tabarouette…

Enfin, “le chat est sorti du sac”, vert ou bleu…
Car voyez-vous, la semaine dernière, ma mère n’étant plus capable de se faire parler des sacs…bleus, est devenue “verte” de rage et a avoué:
– O.K. Tu veux le savoir pourquoi j’en achète pas de tes satanés sacs…
C’est parce qu’ils sont trop chers. J’attends qu’ils soient en spécial…
Pis là, écrase avec ton recyclage.

Il faut dire que ma mère est très, très aubaines. Lorsque ses circulaires arrivent, elle garde ses deux pharmacies et ses deux supermarchés. Et elle achète les “produits maison”.

Et qui l’a initiée à cette habitude?
Ben oui! Mon cher daddy…
Mais je pense qu’il ne s’en souvient plus, ou il ne veut plus s’en souvenir…

Bye! A la prochaine.

88888

Plus dans la section

Nettie

Related Post
  • 2 August 2007 par › Planète Québec

    Prisse il fait chaud

    Salut les amis! Bon, je me calme le poil des jambes… J’essaie de me faire oublier avec m...Readmore
  • 28 January 2007 par › Planète Québec

    Bon, ben sèche!

    Ces temps-ci, avec la sécheresse dans la maison, ma mère vit son drame d’hiver. Chaque anné...Readmore
  • 15 October 2006 par › Planète Québec

    C’est le temps des faucons

    C’est le temps des “faucons”. Eh oui! Notre petite maison qui, hier avait un peu, ...Readmore