C’est en 1534 que Jacques Cartier pose les pieds pour la 1re fois en Amérique, sous les ordres du roi François 1er.  Si le désir du roi était de trouver un passage vers les Indes, ce n’est qu’à son 3e voyage qu’une colonisation est amorcée.  La France entreprend de construire un empire colonial en Amérique du Nord :  la Nouvelle-France et l’Acadie s’étendent d’est en ouest, du golf St-Laurent au Montagnes Rocheuses jusqu’au sud du Golfe du Mexique.

Qu’est-il advenu de ces français au travers des siècles?  La population de la Nouvelle-France passa, entre 1627 et 1663, de 100 à 2500 habitants.

En 1901, c’est 30% de la population canadienne qui est de langue maternelle française; cette population va ensuite décroître progressivement. En 2016, ce pourcentage passait à 21,0 %, donc près de 7 400 000 de personnes de langue maternelle française sur 35,2 millions canadiens.

Qu’en est-il de la population francophone qui vivent à l’extérieur du Québec? Selon Jacques Houle, auteur du livre « Disparaître? » paru en 2019, la population francophone au Canada a décru considérablement dans les dernières décennies.  En 1951, par exemple, la population de langue française à l’extérieur du Québec avait atteint un sommet inégalé de 10%. Mais en 2011, cette proportion a chuté à 3,8% et, selon les divers scénarios étudiés par Statistique Canada, elle va encore baisser à 2,7% en 2036.

Envers et contre tous, les communautés francophones canadiennes qui réussissent à garder leur culture et leur langue vivantes sont bel et bien réelles.  Ardeur, courage et détermination sont nécessaires afin d’assurer la pérennité de leur langue.  Découvrons-les ensemble dans les prochaines chroniques…

Plus dans la section

Myriam-Andrée LeBel

Related Post
  • 9 September 2020 par › Myriam-Andrée LeBel

    Les francophones de La Grand’Terre

    Pensiez-vous trouver des francophones à Terre-Neuve?  Eh bien oui!  Voici ce que j’ai trouv...Readmore
  • 2 September 2020 par › Myriam-Andrée LeBel

    Terre-Neuve et Labrador

    À chaque semaine, je vous propose une découverte de communautés canadiennes francophones qui ont ...Readmore
  • 14 February 2017 par › Myriam-Andrée LeBel

    Le pouvoir d’une caresse

    C’était par un beau matin, un matin comme les autres. Je me suis fait réveillée de bonne he...Readmore