Depuis la conquête du Vietnam par les français qui mena à la création de l’Indochine française en 1885, plusieurs mouvements de résistance ont fait leurs apparitions en Indochine. Le Can Vuong, « soutient au roi », fut l’un deux, et même le premier. Dans les importants, il eu également les mouvements nationalistes de Pham Boi Chau, qui misait sur les combats et la résistance dites violente, et de Pham Chu Trinh, qui avait plutôt une vision pacifique afin d’arriver à l’indépendance du pays. Ces idées nationalistes ont été repris plus tard par Ho Chi Minh, un nationaliste et communiste vietnamien formé à la façon léninisme. Désirant mené le peuple vietnamien à l’indépendance, il créa le Parti communiste indochinois (PCI) en 1930 à Hong Kong. Malgré les autres mouvements nationalistes existant à la même époque que le PCI, c’est ce dernier qui gagna en popularité, rassemblant autant  des communistes que des non communistes, et qui déclara l’indépendance de la République Démocratique du Vietnam en 1945. De par ses idées, le PCI a réussit à réunir une bonne partie de la population à la cause de l’indépendance. Mais dans l’idéologie du PCI et d’Ho Chi Minh, qu’est-ce qui a fait en sorte qu’une sphère de la population a suivit le PCI? Quelle était cette sphère de la population? 

À sa création en 1930, le PCI publia les Thèses politiques du Parti Communiste Indochinois, rédigé par Tran Phu, premier secrétaire général du Parti. Ils y présentent entre autre la situation de l’Indochine face à la révolution et ce qui faudra faire pour mener cette révolution. C’est dans ce texte que le PCI indique pour la première fois ses idéologies et qu’il en fait la promotion. Ils nous font part de la situation mondial suite à la première guerre mondiale et le début de la crise  économique et mettent en comparaison les pays capitalistes et les pays communiste. Ils nous disent entre autre: « Le capitalisme, […], connaît de nouveau la crise ; les impérialistes se disputent âprement les marchés mondiaux ; une nouvelle guerre impérialiste est inévitable. » et «En Union soviétique, l’économie a dépassé son niveau de production du temps du capitalisme ; le socialisme a été édifié avec succès». En gros, le capitalisme est voué à l’échec alors que le communisme est une réussite et il faudrait donc l’appliquer au Vietnam. Ils présentent donc le communisme comme la solution et indiquent par la même occasion qu’il faut se débarrasser de l’impérialisme français, pas nécessairement pour la liberté, l’indépendance, mais pour assurer une réussite économique au pays. Une autre preuve que la réussite économique est dans leur plan de développement du pays est l’ambition d’ « abolir la classe des propriétaires fonciers et réaliser avec succès la révolution agraire» afin d’assurer une meilleure économie. Selon eux, c’est la classe des ouvriers et des paysans qui devrait former le gouvernement, toujours dans leurs convictions communiste. 

Ho Chi Minh réaffirme également ce point en déclarant que c’est l’impérialisme qui aurait déclenché la Première Guerre mondiale et qui déclenchera la seconde. L’impérialisme français ayant souffert durant la guerre, Ho Chi Minh accuse les français d’avoir « eu recours aux moyens les plus perfides pour intensifier l’exploitation capitaliste en Indochine » afin de remonter leur économie. Ce texte écrit en 1930 se situe au début de la crise économique qui a frappée plusieurs pays suite à la Première guerre mondiale. Pour Ho Chi Minh, cela annonce une deuxième guerre mondiale et considérant les résultats de la première, « [il] est certain que les impérialistes français conduiront alors notre peuple à une tuerie sans précédent ». Il nous dit que si les français restent sur leur territoire et brime la révolution, leur « race » court à sa perte. Une raison de plus pour vouloir l’indépendance du pays. Du côté français, cette idée était bien sûre contre leur volonté colonialiste et ont durement réprimé les pro-colonialistes, entre autre par des exécution comme en témoigne Louis Roubaud dans son récit de voyage au Vietnam

L’idéologie du PCI tourne donc autour du communiste, redonner le pouvoir au peuple, aux ouvriers et paysans, abolir le système impérialiste et instaurer un système socialiste, tous ça dans le but de développer le pays et préserver le peuple vietnamien. 

Plus dans la section

Morgane Lebel-Beaulieu

Related Post
  • 17 July 2020 par › Morgane Lebel-Beaulieu

    Lu Xun: Le Sage, l’Idiot et l’Esclave

    Lu Xun est un écrivain chinois qui a laissé la médecine pour se consacrer à l’écriture et plu...Readmore
  • 10 July 2020 par › Morgane Lebel-Beaulieu

    Les comfort women

    De 1910 à 1945, le Japon avait pris contrôle de la Corée et avait établis un système colonial d...Readmore
  • 3 July 2020 par › Morgane Lebel-Beaulieu

    Kakubi, théâtre japonais

    Le kabuki est une forme de théâtre qui est au Japon depuis bien longtemps déjà. Il n’y a cepen...Readmore