Aujourd’hui, je vais entrer dans un poste de police sans menottes aux poignets. Rencontrer une constable pour connaître le point de vue du corps policier sur les méthodes à utiliser pour diminuer la violence dans un centre communautaire avec, comme objectif premier, de ne pas judiciariser les personnes interpellées. Pas évident, non?

Le conard ou l’halluciné qui envoie chier tout le monde dans le resto populaire, vous faites quoi avec? Et l’autre qui, après avoir essuyé un refus de la personne âgée qui ne veut pas lui donner trente sous parce qu’elle n’en a pas, lui sacre une poussée en la traitant de vieille kriss, vous faites quoi?

Ça n’est pas monnaie courante au Centre du Monastère, convenons-en. Mais ça arrive quand même et puisqu’on y préconise la tolérance Zéro face à la violence, on y cherche aussi comment gérer les impulsions d’une certaine clientèle.

Alors je glane à gauche et à droite les idées et les flashes qui pourraient améliorer la vie quotidienne dans cet édifice qui reçoit plus de 500 personnes quotidiennement. Vous avez des idées ou des expériences vécues?

Plus dans la section

Michel Danis

Related Post
  • 13 November 2015 par › Michel Danis

    Lettre à Denis Coderre

    Monsieur Coderre. J’ai 63 ans et, je vous le dis, je suis souverainiste (ou indépendantiste o...Readmore
  • 11 November 2015 par › Michel Danis

    La caca de Montréal …

    Bon. Monsieur Coderre l’a confirmé. Aujourd’hui, depuis minuit, les eaux usées ”...Readmore
  • 6 November 2015 par › Michel Danis

    Bonne Fête à …

    … à moi simonac ! Je suis arrivé sur terre ya 63 ans. J’pense que Maurice Duplessis était ...Readmore