Ça n’est pas dans mes habitudes, mais aujourd’hui, j’utilise ma tribune pour une vraie plogue. Une plogue qui touche les résidents du Plateau Mont-Royal et plus particulièrement ceux et celles qui sont locataires dans ce quartier bourdonnant.

There’s a new boss in town !

Après une direction solide, et efficace, de Pierre Marquis, depuis le début des années 80, le Comité du logement du Plateau Mont-Royal (CLPMR) vient de transmettre les guides de l’organisme à Simon Dumais qui exerçait des fonctions similaires dans le quartier Saint-Henri. Le nouveau directeur est entré en fonction le 24 novembre.

Le Plateau Mont-Royal s’avère un territoire particulièrement chaud dans le dossier du logement.

La spéculation effrénée, et les hausses de taxes (et de loyer!) qu’elle entraîne, la multiplication des condos, les nombreuses reprises de logements par des propriétaires souvent avides de profits immédiats: bref, de nombreux dossiers chauds qui ne manqueront pas d’occuper le nouveau directeur et son équipe (dont je fais partie, vous l’aurez deviné).

Entre les nuages de la ré-ingénierie, une menace à peine voilée: la Régie du logement qui s’apprête à modifier les règles pour le calcul des augmentations annuelles de loyer. Pour que l’arrondissement du Plateau conserve la mixité sociale (passablement effritée) qui lui assure encore son dynamisme, le combat quotidien du CLPMR devient essentiel pour de nombreux résidents locataires (plus de 80% dans le Plateau) qui désirent y conserver leur logement.

J’assiste, et conseille régulièrement des hommes et des femmes, dont les droits sont bafoués honteusement par des gens sans scrupule. Mais je me garde bien de vous colporter ces histoires sordides dans ma chronique. Ça n’est pas l’endroit pour le faire.

Je veux simplement sonner une petite cloche pour vous confier que de nombreux groupes communautaires subventionnés par Centraide, ou par des programmes gouvernementaux (au grand désespoir de Claude Piché de la grande Presse) font réellement du bien à des gens qui en ont vraiment besoin.

Simon Dumais (mon nouveau boss) est donc appelé à jouer un rôle important dans le Plateau. Je vous l’assure, y’a pas juste des branchés et des BCBG dans l’arrondissement. Les personnes intéressées à collaborer avec ma gang peuvent nous joindre au 527-3495.

Fin de la plogue. M’avez-vous suivi jusqu’ici?

Plus dans la section

Michel Danis

Related Post
  • 13 November 2015 par › Michel Danis

    Lettre à Denis Coderre

    Monsieur Coderre. J’ai 63 ans et, je vous le dis, je suis souverainiste (ou indépendantiste o...Readmore
  • 11 November 2015 par › Michel Danis

    La caca de Montréal …

    Bon. Monsieur Coderre l’a confirmé. Aujourd’hui, depuis minuit, les eaux usées ”...Readmore
  • 6 November 2015 par › Michel Danis

    Bonne Fête à …

    … à moi simonac ! Je suis arrivé sur terre ya 63 ans. J’pense que Maurice Duplessis était ...Readmore