Fabien Cloutier nous avait présenté son conte urbain Ousqu’yé Chabot en décembre 2005 à La Licorne. J’en avais eu mal aux côtes tellement j’avais ri.

Il est de retour en ville et j’assistais hier soir, à la nouvelle mouture de ce conte qui est devenu un spectacle complet intitulé Scotstown, le village d’où proviennent les deux lascars venus célébrer les Fêtes à Montréal.

Le spectacle a une durée de 90 minutes désormais, comparativement au conte initial qui en comptait environ 25 minutes. La foule d’hier soir (environ 50 personnes remplissant littéralement l’espace de la Petite Licorne) s’est esclaffée près de 200 fois. Et je n’exagère pas !

Voilà toute une performance pour le comédien : 90 minutes non-stop où il nous raconte les péripéties qui ont suivi cette escapade en ville. Retour « à la campagne » pour nous entretenir sur les différentes histoires habitées par ses chums rockers et les personnages ahurissants du bedeau, du gros éleveur de cochons et de poulets, de son cousin abuseur, des russes en visite et de ce pauvre Chabot si populaire avec les grosses femmes.

Fabien Cloutier n’a pas de collègue à qui donner la réplique et à qui laisser la parole pour respirer et récupérer un peu. Il est seul sur l’estrade et fonce à 100 milles à l’heure dans ses histoires avec une gestuelle trrrèèèes énergique. Je l’imagine complètement brûlé après chaque représentation.

À éviter pour les prudes du langage ! Les jurons et blasphèmes sont évidemment omniprésents dans le vocabulaire de ce rocker campagnard qui arrive même à se perdre dans la ville de … Québec. Expressions sexuelles osées et passages scabreux occasionnels en scato. Mais toutes ces dérapes rapides lui sont pardonnées parce que le personnage est sympathique et, forcément innocent dans tous les sens de ce mot..

J’y retourne dans dix jours avec 7 compères qui vont tous et toutes … se pogner le ventre.

Reste des places. Jusqu’au 10 février à la Petite Licorne 514-523-2246.

Plus dans la section

Michel Danis

Related Post
  • 13 November 2015 par › Michel Danis

    Lettre à Denis Coderre

    Monsieur Coderre. J’ai 63 ans et, je vous le dis, je suis souverainiste (ou indépendantiste o...Readmore
  • 11 November 2015 par › Michel Danis

    La caca de Montréal …

    Bon. Monsieur Coderre l’a confirmé. Aujourd’hui, depuis minuit, les eaux usées ”...Readmore
  • 6 November 2015 par › Michel Danis

    Bonne Fête à …

    … à moi simonac ! Je suis arrivé sur terre ya 63 ans. J’pense que Maurice Duplessis était ...Readmore