Après le passage fort attendu du Maire de Montréal, ce cher Gérald Tremblay, la Commission Charbonneau nous a surpris cette semaine avec le témoignage de Gilles Cloutier, un organisateur d’élections qui travaillait dans l’ombre depuis 30 ans. Et ce nouveau témoin n’y va pas avec le dos de la cuillère : il déballe tout ! Pas de trou de mémoire, ni d’excuses, il livre la marchandise sans retenue.

Même qu’en ce premier jour de mai, il a carrément nommé le sieur Guy Chevrette, ministre des Transports du Québec à une certaine époque, comme complice politique pour accorder des contrats à la firme Roche moyennant des versements totalisant $100,000 pour la caisse politique.

M’est revenu en tête un épisode de la carrière de Guy Chevrette. Une Commission d’enquête datant de 1974. La Commission Cliche sur la liberté de l’association syndicale. Présidée par le juge Robert Cliche, appuyé par les commissaires Brian Mulroney, avocat montréalais et … oui … Guy Chevrette alors VP de la Centrale d’Enseignement du Québec (CEQ). La Commission Cliche avait fait beaucoup de bruit à l’époque, comme la Commission Charbonneau en fait aujourd’hui.

Quand même surprenant qu’un commissaire de l’époque se retrouve 40 ans plus tard au banc des accusés d’une autre Commission.

Plus dans la section

Michel Danis

Related Post
  • 13 November 2015 par › Michel Danis

    Lettre à Denis Coderre

    Monsieur Coderre. J’ai 63 ans et, je vous le dis, je suis souverainiste (ou indépendantiste o...Readmore
  • 11 November 2015 par › Michel Danis

    La caca de Montréal …

    Bon. Monsieur Coderre l’a confirmé. Aujourd’hui, depuis minuit, les eaux usées ”...Readmore
  • 6 November 2015 par › Michel Danis

    Bonne Fête à …

    … à moi simonac ! Je suis arrivé sur terre ya 63 ans. J’pense que Maurice Duplessis était ...Readmore