La nuit dernière, pendant une brève période d’insomnie, j’ai allumé la télé. C’était le Téléjournal régional sur les ondes de RDI. La journaliste nous entretenait sur la grève-lock out d’une grande aluminerie (Rio tinto pour ne pas la nommer). Après avoir terminé son reportage, la journaliste a conclu en nous disant :

Ici Priscilla Plamondon-Lalancette, Radio-Canada, Saguenay.

Hey ! Priscilla Plamondon-Lalancette. Sans blague ! 10 syllabes pour s’identifier.

On est loin de … Guy Guay !

Me semble-t-il que lorsqu’on s’adresse quotidiennement à des auditoires de plusieurs dizaine de milliers de personne, la demoiselle pourrait choisir de radier le nom de son poupa ou de sa mouman. Cependant, je n’ai rien contre le fait de le laisser au complet sur sa carte d’assurance-maladie … s’il y a de la place !

Plus dans la section

Michel Danis

Related Post
  • 13 November 2015 par › Michel Danis

    Lettre à Denis Coderre

    Monsieur Coderre. J’ai 63 ans et, je vous le dis, je suis souverainiste (ou indépendantiste o...Readmore
  • 11 November 2015 par › Michel Danis

    La caca de Montréal …

    Bon. Monsieur Coderre l’a confirmé. Aujourd’hui, depuis minuit, les eaux usées ”...Readmore
  • 6 November 2015 par › Michel Danis

    Bonne Fête à …

    … à moi simonac ! Je suis arrivé sur terre ya 63 ans. J’pense que Maurice Duplessis était ...Readmore