Charest Chainsaw Massacre
Mon petit frisé favori n’y va pas avec le dos de la cuillère pour faire de la place à ses petits amis. C’est normal, paraît-il.

Mais de là à dégommer madame Junca-Adenot, une excellente gestionnaire NON-partisanne, pour y placer une jeunot partisan sans expérience à la tête d’un organisme de transport crucial pour la métropole, ça commence à faire tronçonneuse, ne trouvez-vous pas? Toute une réingénierie!

Mario Dumont transformé
Aviez-vous remarqué? Le jeune coq de l’an dernier ressemble de plus en plus à une tranche de simili-poulet.

À la recherche d’une position originale sur l’échiquier constitutionnel, le jeune fermier de Rivière-du-Loup devrait songer sérieusement à ce qu’on appelle le Retour à la Terre et commencer à relire ses traités d’agronomie.

Cheap en Bloc
Gilles Duceppe, qui n’en manque pas une, s’est encore une fois fourvoyé en tenant un discours partisan et fielleux pour souligner la dernière journée de Jean Chrétien à la Chambre des Communes. Plutôt que lui faire enfiler son célèbre bonnet de douche, les caricaturistes pourront désormais le coiffer d’un bonnet d’âne.

Monsieur Drabe
Regardez-le aller ce Paul Martin. Depuis le temps qu’il piaffe d’impatience, ce sera bientôt son tour.

Il aura beau commencer son règne avec une prestation du célèbre chanteur de U2, cet homme d’affaires multi-millionnaire ne risquera rien, et se contentera de placer ses amis et contacts aux endroits stratégiques pour une bonne gestion pépère de la grosse cagnotte fédérale qu’il a contribué à monter en faisant disparaître le déficit de 42 milliards d’il y a dix ans en puisant un 44 milliards additionnels dans vos goussets.

René, on s’ennuie
Le mercredi soir (21h), Télé-Québec nous présente une série en trois épisodes sur la vie de René Lévesque.

Quand on revoit la grandeur de cet homme, son honnêteté et le total dévouement à la cause qu’il croyait juste, c’est-à-dire l’essor de son peuple, on est découragé de voir le peu d’envergure que nous présentent les chauffeurs de notre bagnole, qu’ils soient de Québec ou d’Ottawa.

Me semble qu’à l’époque des Trudeau et Lévesque, on en avait plus pour notre argent côté leadership. Des meneurs, des vrais, avec des idées et des convictions.

Plus dans la section

Michel Danis

Related Post
  • 13 November 2015 par › Michel Danis

    Lettre à Denis Coderre

    Monsieur Coderre. J’ai 63 ans et, je vous le dis, je suis souverainiste (ou indépendantiste o...Readmore
  • 11 November 2015 par › Michel Danis

    La caca de Montréal …

    Bon. Monsieur Coderre l’a confirmé. Aujourd’hui, depuis minuit, les eaux usées ”...Readmore
  • 6 November 2015 par › Michel Danis

    Bonne Fête à …

    … à moi simonac ! Je suis arrivé sur terre ya 63 ans. J’pense que Maurice Duplessis était ...Readmore