Question de timing. Jeudi matin, il est à peine 6h 30 le matin. J’ouvre la télé et j’y apprends le décès (attendu) de Yasser Arafat. Le ton est respectueux devant la mort d’un homme qui a espéré un pays pour son peuple. Recueillement d’usage.

Deux minutes d’écoulées et un commercial entre en ondes. C’est le type qui gueule « I did it myyyyyyyyyyyy wayyyyyyyyyyyyyyyy » dans sa douche, suite à la performance que lui a permise le viagra. Même son chien s’en bouche les oreilles.

Me semble que les programmateurs devraient pouvoir décaler certaines pubs dans certaines circonstances, non ?

Palestine ? Connais pas ! En déléguant son sous-sous-sous-ministre des Affaires extérieures aux funérailles du leader palestinien, Doubleyou persiste et signe : la Palestine n’existe pas et les Juifs y demeureront rois et maîtres. Et vogue le navire . . .

Détournement ? Pas très jojo ces rumeurs voulant que Yasser Arafat ait détourné quelques milliards des dollars reçus de par le monde pour appuyer sa cause au fil des ans.

Sa jeune épouse qui nage dans le grand luxe en France depuis quelques années (et qui n’avait pas vu son mari depuis quatre ans), les sommes d’argent qu’il aurait versées aux familles des jeunes kamikazes qui se font exploser dans les attentats, etc. Ne sont-ce que des rumeurs, de la désinformation pour discréditer le vieil homme ou est-ce la vérité ? Le saurons-nous un jour ?

Tendance ? Québécois que nous sommes et vivant loin de cette terrible guerre, il n’est point facile de se forger une opinion sur ce conflit. Hormis les férus d’histoire, de façon générale, nous ne connaissons et ne comprenons que très peu de choses du très long combat que mènent les palestiniens (et leurs alliés arabes) et des ripostes excessives (?) d’Israel (et leur grand allié américain).

Mais, considérant que les uns font figure d’opprimés et que les autres, beaucoup plus puissants et fortunés, contrôlent les manettes offensives, me semble-t-il que notre sympathie collective naturelle penche vers les plus faibles. Je me trompe ?

Baril de poudre. Croisons-nous les doigts (pouvons-nous vraiment faire plus ?) pour que la mort de Yasser Arafat n’envenime point les choses au Moyen-Orient et que les véritables décideurs saisissent l’occasion pour éteindre la mèche, amorcer une véritable trève et commencer, enfin, à implanter des solutions. Vœux pieux ? Malheureusement, je pense que oui.

Plus dans la section

Michel Danis

Related Post
  • 13 November 2015 par › Michel Danis

    Lettre à Denis Coderre

    Monsieur Coderre. J’ai 63 ans et, je vous le dis, je suis souverainiste (ou indépendantiste o...Readmore
  • 11 November 2015 par › Michel Danis

    La caca de Montréal …

    Bon. Monsieur Coderre l’a confirmé. Aujourd’hui, depuis minuit, les eaux usées ”...Readmore
  • 6 November 2015 par › Michel Danis

    Bonne Fête à …

    … à moi simonac ! Je suis arrivé sur terre ya 63 ans. J’pense que Maurice Duplessis était ...Readmore