En nous offrant son dernier album Les Atomes, Martin Léon vient officiellement d’entrer dans la catégorie des grands. Des grands artistes québécois de la chanson. Je n’ai pas le vocabulaire technique et les connaissances des critiques officiels qui envahissent nos ondes médiatiques, mais je connais fort bien les sentiers qui touchent mon coeur et mon âme et ceux-là, Martin Léon y déambule allègrement.

Et ma bande de chanceux, Martin Léon vient tout juste de passer une belle heure dans le Studio 12 de la SRC pour y converser avec Rebecca Makonen et surtout pour y livrer 7 magnifiques chansons avec ses formidables musiciens. Et, encore plus chanceux, vous pouvez visionner tout ça sur le site Tou.TV à cette adresse : http://www.tou.tv/studio-12/S04E14

Une heure d’atmosphères, de musiques explorantes, de sensibilités et de jardins aériens. Et ce beat qui nous fait croire qu’on est quelque part dans le salon de notre cerveau.

J’ai particulièrement accroché sur J’aime pas ça quand tu pleures, en duo avec la belle violoncelliste. Et aussi, une magnifique version, par des artistes vietnamiens, de la si belle Kiki-BBQ de ses débuts. Vous aimerez aussi Le shack à Chuck (quelle sonorité franco-anglo dans le refrain !). En plus, une belle virée poétique avec Pascal Bussières avec le son viet approprié.

C’est la grâce que je vous souhaite.

Ajout : les paroles du refrain …

Hey le chicken
Tu chockes ? Ça t’choque ?
Fa’qu’check
C’est pas chic chic
Mais chaque chèque
Paye le Shack à Chuck
et cette très belle poésie que voici …

Plus dans la section

Michel Danis

Related Post
  • 13 November 2015 par › Michel Danis

    Lettre à Denis Coderre

    Monsieur Coderre. J’ai 63 ans et, je vous le dis, je suis souverainiste (ou indépendantiste o...Readmore
  • 11 November 2015 par › Michel Danis

    La caca de Montréal …

    Bon. Monsieur Coderre l’a confirmé. Aujourd’hui, depuis minuit, les eaux usées ”...Readmore
  • 6 November 2015 par › Michel Danis

    Bonne Fête à …

    … à moi simonac ! Je suis arrivé sur terre ya 63 ans. J’pense que Maurice Duplessis était ...Readmore