Yééééééééééé! Quelle bonne nouvelle: le fou furieux est de retour! On vient de lui enlever la camisole de force qu’on lui imposait depuis dix longues années. Je parle bien sûr de Monsieur Marcel Béliveau qui nous fera l’immense plaisir de ramener sur nos écrans télé les nouveaux pièges qu’il nous dit concocter pour des tournages l’été prochain.

On dit souvent que les «come back» n’ont pas le tonus de la première cuvée. Par exemple, il y a quelques années, les nouvelles Insolences d’une Caméra d’Alain Stanké n’avaient pas vraiment levé et avaient repris du service dans l’indifférence générale. Manque d’imagination, de drôlerie, d’envergure et de moyens techniques.

N’ayez crainte, les nouvelles (sur)prises de Marcel Béliveau ne connaîtront pas le même sort. Pour les simples et bonnes raisons que la formule (originale et non importée) du concept Béliveau permet un renouvellement constant (primo) par les nouvelles vedettes piégées, (secundo) par la technologie plus évoluée et (tertio) en raison du cerveau bouillonnant de ce créateur perpétuellement en ébullition.

Mes meilleurs souvenirs n’avaient pourtant pas de gros montages techniques tels les séquences de Jean-Pierre Ferland ou Pierre Péladeau. Elles étaient simples mais géniales et les piégés avaient littéralement craqué.

Rappelez-vous les fous rires incontrôlés de Gaétan Labrèche devant Edgar Fruitier et, surtout, de Serge Bélair devant Danièle Ouimet. Les deux étaient simplement attablés dans un restaurant. Mais le sorcier Béliveau avait déployé sa magie.

Prédiction : Marcel Béliveau va encore nous faire tomber en bas de nos chaises.

Le tata de Mascouche. Jeudi midi, l’émission de Simon Durivage portait sur les hausses des primes d’assurance-auto. Prenez connaissance de cette intervention téléphonique incroyable d’un auditeur. Ça allait comme suit:

« Bonjour monsieur Durivage. Moi, j’avais une Sundance et ça me coûtait cher d’assurance. Alors, j’ai changé pour une Honda GX (?). Ensuite, je me suis informé auprès de la compagnie d’assurances et ils m’ont dit que ça coûtait encore moins cher d’assurer mon char à Mascouche.

Alors nous sommes déménagés à Mascouche, Vu que je travaille à l’aéroport de Dorval, ça nous coûtait plus cher en kilométrage et la compagnie d’assurance nous a chargé plus cher parce que c’est à Dorval qu’il y a le plus de vols d’automobiles».

Plus crétin que ça, tu meurs. Mon célèbre copain Yussef, un ex-montréalais vivant désormais à Mascouche, arpente les rues de sa municipalité pour débusquer ce sombre idiot et l’expulser hors du territoire.

Plus dans la section

Michel Danis

Related Post
  • 13 November 2015 par › Michel Danis

    Lettre à Denis Coderre

    Monsieur Coderre. J’ai 63 ans et, je vous le dis, je suis souverainiste (ou indépendantiste o...Readmore
  • 11 November 2015 par › Michel Danis

    La caca de Montréal …

    Bon. Monsieur Coderre l’a confirmé. Aujourd’hui, depuis minuit, les eaux usées ”...Readmore
  • 6 November 2015 par › Michel Danis

    Bonne Fête à …

    … à moi simonac ! Je suis arrivé sur terre ya 63 ans. J’pense que Maurice Duplessis était ...Readmore