Accueil Michel Danis Le petit mec sans envergure

Le petit mec sans envergure

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Ça c’est Patrick Lagacé, le journaliste et blogueur très populaire du groupe La Presse-Cyberpresse. Celui qui fait aussi équipe avec Martineau dans les Francs-Tireurs de Télé-Québec.

Mais l’expression n’est pas de moi. Moi j’aime bien Lagacé, sa dégaine et son sans-gêne. Je dirais même que je suis un fan.

Non. L’expression provient d’un dénommé Luc Lavoie, ci-devant porte-parole de Québécor et Vidéotron. On voit monsieur Lavoie chaque fois qu’un conflit jaillit dans l’univers de monsieur Péladeau, PKP pour les intimes.

Je ne comprends toujours pas comment Luc Lavoie a décroché cet emploi de relations de presse chez Québécor. Le bonhomme est fendant à l’extrême, affiche une auto-suffisance et une arrogance qui frise le ridicule et semble toujours en train de déféquer médiatiquement sur les « adversaires » de la boîte où il travaille.

Ce Luc Lavoie semble, à mes yeux, un des boys qui a étudié dans les Hautes Études Commerciales et qui n’a pas réussi sa propre entreprise avant d’être récupéré par un ancien collègue de la bande universitaire pour venir faire des « cui-cui » sur la branche. Je ne dis pas que c’est son parcours. C’est l’impression qu’il me donne. Un homme sans antécédent.

Parce que Patrick Lagacé a fait un bô clin d’œil d’encouragement à d’anciens collègues du Journal de Québec désormais en lock-out, le bonhomme Lavoie sort l’arsenal et, en frustré qu’il est sûrement, insulte l’autre avec son petit mec sans envergure.

Parlant d’envergure mister Lavoie, lèche-bottes de PKP ça vous semble édifiant ?

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel