Le 31 août 2000, je vous écrivais tout le bien que je pense de Jean Lapierre. Pas le politicien, mais l’autre, le col(onel) bleu fachiste qui dirige toujours le syndicat des cols bleus de la ville de Montréal, via une marionnette vivante qui se nomme Michel Parent.

Voilà qu’on nous informe aujourd’hui d’une autre facette de cet homme indigne et franchement dégueulasse. Pour évincer un syndiqué qui contestait sa façon de voir les choses, le salopard a fait enregistrer (en cachette) son opposant dans une discussion privée, et l’a reproduite devant une assemblée de 200 cols bleus.

Qui plus est, il a dévoilé à son auditoire que son ennemi avait eu une aventure extra-conjugale quelques années auparavant.

Cheap shot. Un tribunal de travail quelconque vient de le déclarer coupable de ce crachat indigne d’un chef de troupe. Quelle sera sa pénitence ? Une grosse réprimande verbale ou quelque chose du genre ?

Je suggère de tout simplement faire exploser sa petite statue symbolique devant le local du syndicat, sous les applaudissements des dignitaires et de tous ceux et celles qui réprouvent les manoeuvres de ce furoncle syndical.

Plus dans la section

Michel Danis

Related Post
  • 13 November 2015 par › Michel Danis

    Lettre à Denis Coderre

    Monsieur Coderre. J’ai 63 ans et, je vous le dis, je suis souverainiste (ou indépendantiste o...Readmore
  • 11 November 2015 par › Michel Danis

    La caca de Montréal …

    Bon. Monsieur Coderre l’a confirmé. Aujourd’hui, depuis minuit, les eaux usées ”...Readmore
  • 6 November 2015 par › Michel Danis

    Bonne Fête à …

    … à moi simonac ! Je suis arrivé sur terre ya 63 ans. J’pense que Maurice Duplessis était ...Readmore