M’en vais vous en raconter une. Pas une rumeur ou un « paraît que…», non. Une vraie anecdote. Vraie de vraie parce que j’y étais. Qui plus est, ça concerne un des ti-clowns qui s’est balladé sur votre écran dans le grand show de la Julie.

Vous connaissez Cégeps en spectacle ? Un concours qui fête cette année son 24ième anniversaire. Tiens, tiens ! Ça ferait un beau parallèle avec Star Académie : d’une part des étudiant(e)s qui bûchent, pratiquent et fignolent leur numéro à l’abri de tout regard, tout en poursuivant leurs études et de l’autre côté, des jeunesses langées, enveloppées, guidées et coachées sous la lorgnette de la machine Québecor World.

Le parallèle est d’autant plus intéressant que Martin Rouette (je crois que c’est celui qui a une petite touffe de poils d’aisselle sous la babine inférieure) a participé à l’un et l’autre de ces concours si différents.

Le 15 mars dernier, la finale régionale centre-ouest du Québec se déroule dans le grand hangar de l’École nationale d’aérotechnique. Je suis privilégié, étant assis à la meilleure table, en plein centre, juste au pied de la scène : Marie-Hélène, la fille de ma copine Manon, est en compétition et représente le Cégep de Joliette.

Pas moins de onze collèges y ont délégué leur gagnant local. Une variété impressionante qui va du chansonnier-auteur-compositeur, à la troupe de danse du feu, en passant par les percussionistes, les duos de basses, la danse moderne, le claviériste multiple ou les ensembles de chant.

Parlant de chant, le collège Lionel-Groulx de Ste-Thérèse à délégué un ensemble a capella nommé Boo Tss Doo Ka. Cinq filles et deux gars qui chantent admirablement en bruitant vocalement les instruments. Ça sonne bien et ça danse à plein. Mais, il y a un hic !!!

Le matin du spectacle, c’est la GÉNÉRALE. On y exécute ni plus, ni moins que le show en entier, permettant au personnel technique et à toute l’équipe de production d’ajuster leurs flûtes une fois pour toutes. Timing et synchro pour les changements de décors et d’instruments, les éclairages, les présentateurs, etc, etc. Toute une machine à roder. Un seul vrai règlement : be there my friend, and don’t be late !

Vous me voyez venir ? Eh oui ! La star des stars est arrivée en retard dans le gros camion de Star Académie. Résultat : la troupe Boo Tss Doo Ka fut éliminée du concours. Ils et elles ont pu livrer leur performance en soirée sans être éligibles pour possiblement aller représenter la région dans la finale nationale. Pour la solidarité, on repassera . . .

Je n’ose imaginer la fureur et la rage de Josée, Marylin, Véronique, Mélanie, Marie-Soleil et Daniel. Ils n’avaient qu’une seule personne à blâmer : le ti-clown de Julie.

Je termine sur une note plus positive. Formé de musiciens musicaux, de chanteuses chantantes et de percussionistes percutants, Exécrable Mirzam a gagné cette formidable et sympathique finale régionale. La troupe (ils sont neuf) du collège de l’Outaouais (ma région natale yéééééééé) nous en a mis plein la vue et les oreilles.

Du premier au dernier numéro de la soirée, si vous saviez comme ils sont beaux et comme elles sont belles . . . même sans caméras pour les épier. . .

Plus dans la section

Michel Danis

Related Post
  • 13 November 2015 par › Michel Danis

    Lettre à Denis Coderre

    Monsieur Coderre. J’ai 63 ans et, je vous le dis, je suis souverainiste (ou indépendantiste o...Readmore
  • 11 November 2015 par › Michel Danis

    La caca de Montréal …

    Bon. Monsieur Coderre l’a confirmé. Aujourd’hui, depuis minuit, les eaux usées ”...Readmore
  • 6 November 2015 par › Michel Danis

    Bonne Fête à …

    … à moi simonac ! Je suis arrivé sur terre ya 63 ans. J’pense que Maurice Duplessis était ...Readmore