Accueil Michel Danis La diète mon oeil !

La diète mon oeil !

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Vingt-cinq minutes après l’heure fixée pour la rencontre, je tombe sur cette madame, la soixantaine entamée, qui, de toute évidence, n’en a rien à cirer de ce foutu job en se traînant misérablement jusqu’à cette retraite sûrement prochaine.

Face de carême (reste encore deux jours), pesée officielle, petit questionnaire nutritif, calculette (5 longues minutes…) pour évaluer le surplus de gras, le trop de sucre et les besoins limités en protéine, féculents et autres composants de la « bouffe de qualité ».

En entendant la composition de mon petit-déj habituel (trois petites toasts belges avec jambon, fromage et grand verre de lait écrémé), la dame fonctionnaire fatiguée s’exclame :

« Mais c’est un repas de bûcheron, ça, monsieur ! »

C’est précisément là que j’ai bouché mes oreilles, ramassé les petits dépliants informatifs et krissé mon camp, laissant mon interlocutrice voguer vers son congé pascal tout en se rapprochant de la retraite tant espérée.

PS : Sont pas toutes pareilles. Lucie Tremblay, inhalo-thérapeute de son métier, c’est une perle. Malgré trente années de métier, elle est toujours lumineuse dans ses explications, compréhensive, efficace et ponctuelle pour les rendez-vous. On peut vraiment la qualifier de professionnelle de la Santé…

PPS : Joyeuses Pâques et bon lapin chocolaté. C’est tellement bon pour le bide…

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel