Accueil Marcel Béliveau Nul, mais heureux et content !

Nul, mais heureux et content !

- Imprimer ce texte - Cliquez sur mon nom pour m'envoyer un message

Partagez cette page avec :

Je suis nul, nul, nul. C’est pas gai.

Être nul est tout le contraire d’être actuel, valide, brillant, éblouissant, excellent, extraordinaire,
fantastique, magnifique, merveilleux, parfait, prodigieux, remarquable, sensationnel, compétent, doué, éminent, fort.

Quand tu regardes tout ça, tu dis c’est pas drôle d’être nul.
Mais en ce moment, c’est mon état.
Je veux faire plein de choses, mais je ne sais pas par où commencer.
Dans ce cas là, ben tu fais rien du tout.

Et à bien y penser, je ne déteste pas ça. Je suis nul, c’est tout.
Je n’arrive pas à écrire une chronique, parce que je ne trouve pas d’idées à exploiter.
Je sais , il y a l’actualité et pis après, l’actualité, elle est connue de tout le monde.
Qu’est-ce que je peux apporter de plus à l’actualité, rien.

J’ai dû m’arrêter quelques minutes, car une animatrice radio Linda Gagnon de CHNC Radio m’a téléphoné pour une petite entrevue en directe.

Je sais que c’est en Gaspésie et possiblement à New-Carlisle, déduction faite que les lettres d’appel de la station finissent par NC.

Après avoir raccroché, je me suis dit, mais qu’est-ce qu’elle fout en Gaspésie, c’est à l’autre bout du monde la Gaspésie, quand tu vis à Montréal.

Je sais, c’est pas à moi de décider pour elle où elle doit vivre.
Et puis, peut-être, est-elle originaire du coin et y est fort attaché.
Le seul hic, les neuf dixièmes du Québec sont privés de son talent.

Elle m’a parue avoir une belle personnalité.
Un timbre de voix agréable, un débit énergique, des propos justes.
Au seul son de sa voix, je me suis fait à l’idée qu’elle était brunette et avait peut-être atteint la mi-trentaine, elle m’a parue très mature.

Et si je me trompe, qu’elle soit blonde et n’a que vingt-deux ans…
Ça ne change rien et ça prouve que je suis nul.

Puis je me suis ravisé, J’ai retéléphoné à la station, pour apprendre de la téléphoniste que madame Gagnon est brune, et madame Gagnon de me confirmer qu’elle avait 40 ans.
Nul mais pas complètement gaga le bonhomme.

Imprimer ce texte - Cliquez ici pour recevoir ce texte par courriel