Que Cache Donc La Pyramide De Khéops ? (Vidéos)

La pyramide de Khéops ou grande pyramide de Gizeh est un monument construit par les Égyptiens de l’Antiquité, formant une pyramide à base carrée.

Wikipédia

La pyramide du roi Khéops, la plus grande des trois pyramides de Guizeh (146 mètres de hauteur), a été construite il y a plus de 4.500 ans. Elle est considérée comme l’une des sept merveilles du monde de l’Antiquité. © afp.

Les premières analyses menées dans le cadre du projet Scan Pyramids ont conduit à l’identification de mystérieux écarts de températures qui pourraient témoigner de la présence de chambres secrètes.

Deux semaines seulement après l’annonce du lancement de Scan Pyramids, le projet de cartographie des pyramides d’Egypte vient de dévoiler ses tous premiers résultats. Ces derniers sont particulièrement prometteurs et pourraient conduire à la découverte de chambres secrètes.

La mission internationale a été lancée pour obtenir un aperçu de l’intérieur des ces gigantesques monuments et ce qui se trouve sous la surface sans avoir à les endommager.

Pour ce faire, le protocole prévoit plusieurs phases dont la première vient tout juste de s’achever.

L’étape préliminaire consistait en une rapide analyse infrarouge afin de dresser une carte thermique des pyramides de Khéops et de Khéphren, situées sur la nécropole de Gizeh, ainsi que sur deux autres du site de Dahchour.

En utilisant des équipements de pointes, les scientifiques sont parvenus à mettre en évidence la quantité de chaleur du Soleil réfléchie par les monuments en différents points afin de révéler d’éventuelles anomalies thermiques.

Des Cavités Internes ?

Chaque pierre de ces édifices présente en effet le même taux d’émissivité.

Ainsi, une différence de température peut révéler la présence de courants d’air internes ou mieux encore, l’existence de cavités jusqu’alors non identifiées comme des pièces ou des couloirs.

Les mesures ont été réalisées à différents moments de la journée : du lever du Soleil, lorsque les pyramides accumulent la chaleur, au heures les plus avancées de la nuit, lorsque les pierres la relâchent.

Les résultats, présentés récemment sont très encourageants.

« Les équipes ont révélé l’existence de plusieurs anomalies thermiques, observées sur tous les monuments » suggère le communiqué officiel de l’initiative.

Une Anomalie Impressionnante Observée Sur Khéops

L’une d’entre elle est particulièrement significative et se trouve au niveau de la pyramide de Khéops.

Les chercheurs l’ont identifié près du sol, du le côté Est de l’édifice.

L’analyse infrarouge a en effet révélé une différence de 6 degrés entre un bloc de pierre et son voisin.

« Cette zone doit faire l’objet d’une étude plus approfondie qui sera menée durant les phases ultérieures du projet » assurent les chercheurs.

Durant les prochaines semaines, les spécialistes analyseront les anomalies détectées, notamment grâce à des simulations et des modélisations 3D.

La mission Scan Pyramids est prévue pour durer jusqu’en 2016. D’ici là, les pyramides pourraient révéler bien des secrets. A terme, les scientifiques espèrent en savoir plus sur l’architecture de ces incroyables structures et sur la manière dont celles-ci ont été construites.

(Source : Maxi Sciences)

La Révelation des Pyramides from lixis on Vimeo.

Les Pyramides d’Égypte from Kheops Pyramides on Vimeo.

LA RÉVÉLATION DES PYRAMIDES HD from patrice pooyard on Vimeo.


Une serrure hydraulique dans la pyramide de… par superlutin93

Et si toutes les parties connues de la grande pyramide de Chéops étaient en fait autre chose qu’un tombeau ? Au terme d’une enquête reprenant point par point toutes les anomalies architecturales constatées…

Les auteurs du site www.kheops.biz démontrent que celles-ci s’expliquent parfaitement dans le cadre d’un mécanisme secret d’ouverture déclenché par la mise en eau d’une cuve étanche prise à tort pour la chambre du roi.

Constatation surprenante, les constructeurs semblent s’être servis de la chambre de la reine pour tester les différentes fonctions de leur mécanisme avant de le reproduire à l’étage supérieur.

Selon cette nouvelle théorie, même la chambre souterraine non terminée trouve son utilité comme volume de rétention destiné à recevoir l’eau puis le sable du mécanisme.

Que se serait-il vraiment passé si les hommes, au lieu d’avoir pénétré par effraction dans cette pyramide, avaient eu l’idée de la remplir d’eau à l’aide d’un des conduits dits ” de ventilation ” débouchant en façade ?

Cette théorie inédite est difficile à prendre en défaut. Si elle se vérifie ” in situ”, elle aura un retentissement mondial encore plus important que la découverte du tombeau de Toutankhamon.

Amicalement De Louise

88888

Plus dans la section

Louise Bourgoin

Related Post