Luçon, L’île Des Philippines Qui Recèle Plus De…

50 Espèces Uniques Au Monde (Vidéo)

Île De Luçon, Biodiversité Unique Au Monde…

image: https://s3-eu-west-1.amazonaws.compar : Jacqueline Charpentier Date: 18 juillet 2016Heure :11:36 dans Science 2 commentaires

Mot-clés: , , ,

On a l’habitude de dire que Madagascar possède la biodiversité la plus unique du monde, mais l’île de Luçon aux Philippines vient de ravir la première place à Madagascar…

Une nouvelle étude suggère que Luçon possède le plus grand nombre de mammifères endémiques au monde.

Luçon est la plus grande île des Philippines et un des trois grands groupes d’îles du pays, les deux autres étant Visayas et Mindanao.
 

 Altitude : 2 922 m
Superficie : 104 688 km²

Population : 48,52 millions (2010)

On nous apprend souvent que l’évolution concerne la survie du plus fort. Mais ce n’est pas toujours le cas. Car, l’évolution peut être le résultat d’un animal chanceux qui trouve un port pendant une tempête.
 
 
Constructions à Banaue, sur l’île de Luçon, aux Philippines…
 
Et le meilleur exemple est l’île de Luçon (Luzon en anglais, Tagalog en Philippin), car elle possède la plus grande concentration de mammifères uniques au monde.
 
Luçon dépasse même Madagascar sur cette biodiversité ce qui n’est pas un moindre compliment.

Les îles sont les exemples d’une évolution libre de toute contrainte où de nouvelles espèces introduites peuvent se trouver dans un système qui n’a pas de prédateurs avec des ressources différentes.

En fait, si vous introduisez une espèce médiocre dans un écosystème d’île, alors il y a des chances que cette espèce devienne une créature merveilleuse.

Wow Tapes: Philippines from WowTapes on Vimeo.

On a de nombreux exemples d’espèces qu’on trouve uniquement sur certaines îles. Les lémuriens à Madagascar, les iguanes aquatiques et les cormorans des îles Galapagos ou encore la musaraigne des jardins ou le campagnol d’Orkney dans les îles Britanniques.

Mais les îles ne sont pas simplement un melting pot pour de nouvelles espèces, car les îles provoquent aussi des adaptations étranges.

Cela permet aux espèces de se développer de manière inattendue par rapport à leurs homologues sur les continents. On connait ce principe comme la loi de l’île ou loi de Foster. Cette loi postule que de grandes espèces deviennent petites et des petites espèces deviennent grandes.

Pour le prouver, il suffit de voir les éléphants nains qui ont vécu aux abords de la Méditerranée ou les Hommes de Florès en Indonésie. On a également les tortues de Madagascar, de l’Équateur, des Seychelles et des Galapagos qui sont devenues des géantes.

Les îles sont les meilleurs laboratoires de l’évolution de la nature, un endroit où la sélection naturelle peut se déchainer. Mais il y a également des cas extrêmes dans les îles et les scientifiques du Field Museum ont publié une étude où ils ont analysé la plus grande concentration de mammifères uniques au monde.

Les résultats montrent que Luçon, la plus grande île des Philippines, peut prétendre à ce titre prestigieux. Leur étude, s’étalant sur 15 ans, a conclu que sur les 56 espèces de mammifères (excepté les chauves-souris) sur l’île, 52 espèces étaient endémiques. Avec 93 % de mammifères non volants uniques sur la planète, Luçon est un trésor biologique.

Mais qu’est-ce qui rend Luçon spéciale par rapport aux autres îles ? Il semble que ce soit la taille de l’île, d’une superficie de 64 000 kilomètres carrés, plus grande que Cuba ou l’Islande,
mais également le fait que Luçon n’a jamais été connectée au continent.

Avec beaucoup d’espace et de temps, Luçon a fourni les bons ingrédients à de nouveaux animaux pour qu’ils deviennent de nouvelles espèces.

Et pour des animaux qui nagent entre les îles, cela leur a donné plus d’opportunité pour évoluer.

De plus, les montagnes couvertes de forêts ont agi comme un Sky Island. Ce dernier est un écosystème séparé de la partie inférieure de l’île ce qui a permis d’augmenter la diversité.

On a ainsi des souris inhabituelles qui chassent et mangent des vers de terre ou d’autres rongeurs qui possèdent une sorte de moustache qui fait la longueur de tout leur corps.

Mais des îles incroyables comme Luçon sont menacées.

Philippines Travel Log from Alex Cornell on Vimeo.

L’introduction des moutons aux Galapagos menace les tortues puisque les 2 se basent sur la même ressource alimentaire. On a également l’arrivée accidentelle des serpents sur Guam qui extermine les oiseaux.

Sans oublier la pollution et la chasse qui menacent ces îles. Les programmes de conservation doivent redoubler d’efforts pour éviter que ces espèces merveilleuses disparaissent à jamais.

Selon une nouvelle étude, Luçon, la plus grande ville des Philippines recèle 52 espèces de mammifères endémiques. Plus de 96% des mammifères présents sur l’île n’existent ainsi nulle part ailleurs. Une particularité qui fait de l’île un trésor biologique aussi unique que fragile.

Luçon est la plus grande île des Philippines avec une superficie de plus de 103.000 mètres carrés, une superficie équivalente à l’Islande avec une population humaine 10 fois supérieure. Considérée comme bien référencée, la faune locale est pourtant totalement méconnue selon les chercheurs d’une équipe internationale qui ont étudié l’île pendant pas moins de 15 ans.

En menant leur étude, les scientifiques ont découvert 28 nouvelles espèces qui sont endémiques, autrement dit qui n’existent que sur cette île. Elles viennent ainsi rejoindre les autres espèces déjà connues à Luçon, portant le total d’espèces de mammifère (non volantes) à 58, parmi lesquels 52 sont endémiques.

C’est la plus grande concentration d’espèce de mammifères uniques au monde. Les chercheurs ont ainsi observé les effets d’un système fonctionnant pratiquement comme une « île du ciel », une île avec un isolement topographique qui modifie fortement les écosystèmes. En effet, Luçon n’a jamais été connectée au continent ce qui rend sa biodiversité totalement unique.

Travel Feels: Philippines from Matti Haapoja on Vimeo.

Des Spécimens Aux Particularités Uniques

Le chercheur Lawrence Heaney, chef du projet, explique dans un communiqué : « les animaux sont isolés en altitude dans des montagnes éparses, ainsi ils se différencient inévitablement. Après un certain temps, vous pouvez voir une énorme biodiversité. Au cours de nos recherches pour comprendre comment cela survient, nous avons doublé le nombre d’espèces connues de Luçon ».

Philippines: an observation of everyday life from Thomas Tushaw on Vimeo.

Ils ont ainsi pu constater que l’évolution a créé des espèces uniques avec des attributs très différents de leurs « cousins » continentaux. Parmi les 52 espèces endémiques, figurent par exemple cinq espèces de souris qui se nourrissent principalement de vers de terre alors que nos souris continentales mangent plutôt des fruits, des légumes ou des graines.

« Toutes les 28 espèces que nous avons découvertes pendant le projet sont membres de deux branches de l’arbre de vie confinés aux Philippines, dévoile Erik Rickart un membre de l’équipe, il y a des montagnes solitaires qui abritent 5 espèces de mammifères qui n’existent nulle part ailleurs. La concentration d’une biodiversité inimitable dans les Philippines est stupéfiante. »

Une Étude A Poursuivre

Maintenant, les chercheurs souhaitent étudier l’évolution de ces espèces par rapport à la déforestation ainsi que l’expansion humaine. « Les Philippines sont l’un des pays les plus soumis aux déforestations dans les tropiques, seuls 7% de la forêt primaire reste », explique Danny Balete, associé aux recherches pour le Field Museum de Chicago aux Etats-Unis.

« Nous observons que seules quelques espèces sont sérieusement en danger par la perte de leur habitat et la sur-chasse, mais aucune ne s’est pour le moment éteinte.

P H I L I P P I N E S from Furkan Ethem Erdogan on Vimeo.

Protéger toutes ces espèces de l’extinction va devenir un grand challenge », poursuit-il avant de conclure : « La bonne nouvelle est que lorsque la forêt originelle peut se régénérer, les animaux natifs y retournent. »
(Source : Maxi Sciences)

Amicalement De Louise

88888

Plus dans la section

Louise Bourgoin

Related Post