Documentaires  Historiques…

https://youtu.be/sFSGuM0kVA8

Da Vinci Code (The Da Vinci Code) est un roman écrit par l’Américain Dan Brown en 2003, composé de 105 chapitres et composant le deuxième volet de la tétralogie Robert Langdon.

Le titre de la première édition francophone était Le Code de Vinci. Il fut adapté au cinéma en 2006 par Ron Howard.

Best-seller, le livre s’est vendu à 86 millions d’exemplaires dans le monde (janvier 2010)1.

Da Vinci Code est un roman écrit par l’Américain Dan Brown en 2003, composé de 105 chapitres et composant le deuxième volet de la tétralogie Robert Langdon. Le titre de la première édition francophone était Le Code de Vinci. Wikipédia
Date de publication originale : 18 mars 2003
Auteur : Dan Brown
Tome précédent : Anges et Démons
Tome suivant : Le Symbole perdu
Personnages : Robert Langdon, Jacques Saunière, Sophie Neveu, plus…
Distinctions et récompenses : Book Sense Book of the Year Award for Adult Fiction

https://youtu.be/82XrJuDLAEg

https://youtu.be/-E_mlbKyqMs

Références à la vie de Dan Brown
Son best-seller le Da Vinci Code était son premier succès et est devenu le premier roman de Dan Brown à être adapté en film.
Cependant, c’est le deuxième livre dans lequel Robert Langdon apparaît.
Le premier est Anges et Démons pour lequel une adaptation cinématographique est sortie le 13 mai 2009.
L’école fictive où Langdon réalisa ses études est l’académie Phillips Exeter, la même école que Dan Brown fréquenta.
Les personnages des livres de Dan Brown sont souvent baptisés d’après le nom de vraies personnes faisant partie de sa vie.
Robert Langdon est baptisé du nom de John Langdon, l’artiste qui a créé les ambigrammes utilisées pour Anges et Démons.
Le camerlingue Carlo Ventresca est baptisé du nom d’une amie, réalisatrice de dessins animés Carla Ventresca.
Dans les archives du Vatican, Langdon rappelle le mariage de deux personnes appelées Dick et Connie, qui sont les noms de ses parents.
L’éditeur de Robert Langdon, Jonas Faukman, est baptisé à partir du nom de l’éditeur de Dan Brown, Jason Kaufman.
Leigh Teabing a été nommé ainsi après que les auteurs Leigh et Baigent (« Teabing » est une anagramme de « Baigent ») eurent écrit The Holy Blood And The Holy Grail qui utilise la même histoire (suivant laquelle la lignée de Jésus et de Marie Madeleine existe encore aujourd’hui).
Dan Brown a également reconnu que des personnages ont pris le nom d’un bibliothécaire du New Hampshire, et d’un professeur français à Exeter, André Vernet.
Dans un rapport à l’épreuve en mars 2006, Dan Brown a écrit que tandis qu’il grandissait, aux anniversaires et à Noël, lui et sa famille participaient à des chasses au trésor élaborées pour trouver leurs cadeaux cachés en suivant les indices et les codes que leur père avait laissés.
C’est le même événement qu’il a décrit pour l’enfance d’un personnage du Da Vinci Code.
Dan Brown joue au tennis, et écrit dans son loft, il se lève régulièrement à 4 heures du matin pour travailler. Il garde un sablier antique sur son bureau pour se souvenir de prendre des pauses.

Dans le chapitre 68, on découvre un nouveau personnage : Jonas Faukman ; un jeu de mots avec Jason Kaufman, éditeur et ami de Dan Brown, cité à la fin du livre dans les remerciements.

Amicalement De Louise

LES VÉRITÉES DU DA VINCI CODE SELON CERTAINS HISTORIENS

88888

Plus dans la section

Louise Bourgoin

Related Post